Paroles de 1648 (traduction)

Sabaton

pochette album 1648 (traduction)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour 1648 (traduction)

Tandis que l’europe parle de paix, les autres guerres cessent,
Il y a un homme qui a pour but de viser plus que ce qu’il ne peut atteindre,
Du sang,
Partout,
Prague,
En feu,
Brûle,
Tout bohemia s’embrase,
Debout sur les flammes,

La route vers la cité a été bloquée,
Déniée,
(ils sont déniés)
Pour entrer dans le portail,
Bien qu’ils aient essayés,
(bien qu’ils aient essayés)
Lorsque prague était appelé aux armes,
Ils se sont battus sur le pont,
Leur liberté était en jeu,

Tenir et se battre, la cité brûle,
Königsmarck perdue, ils l’arrêtèrent à karluv most.
Coloré par le sang, leurs frères meurent côte à côte,
Ils ont fait ce qu’ils pouvaient,
Ils meurent là où ils se tenaient,

Leur cité a été assiégée, tout l’enfer déclenché sur prague,
Comme les canons bombardent les murs, la cité tremble,
La peur,
Se propage,
La haine,
Croissante,
La mort,
Et la douleur sont tout ce que les suédois ont apporté,
Levée et riposte,

Les murs de la cité ont été violés,
Récupérés,
(ils sont récupérés)
La nuit même,
Non soutenu,
(non soutenu)
Ils ont fait de leurs propres moyens,
Ils les ont combattus sur leur pont,
Leur liberté était en jeu,

Cité invaincu sur les bords de vltavas,
Début du conflit et fin de la guerre,
Cité invaincu sur les bords de vlatavas,
Est protégée par son peuple,
Et il y a 30 ans la guerre a commencé,
Cela reviendra là où cela a commencé,

Les autres musiques de Sabaton