Paroles de 1700 septante

Tété

pochette album 1700 septante
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour 1700 septante

L'eden disent les fous
N'est plus comme avant
Les enfers itou
Qu'importe maint'nant
Que décante te dis-je
Un odieux prodige
Pas comme quand
T'avais 20 ans
En 1700 septante
C'était bien mieux dans le temps
En ta prime jeunesse
Tes doux 20 ans
En 1700 septante
Par bonheur le tout venant
Savait ne m'en déplaise
Sa place son rang
En 1700 septante
Sermons et grelots
En guise de linceul
Ultime soubresaut
De feu ton orgueil
Il se joue te dis-je
Un odieux prodige
Pas comme quand
T'avais 20 ans
En 1700 septante

C'était bien mieux dans le temps
En ta prime jeunesse
Tes doux 20 ans
En 1700 septante
Par bonheur le tout venant
Savait ne m'en déplaise
Sa place son rang
En 1700 septante
Et quand certains jours
De dépit tu te languis
Des vertus d'un passé
A jamais révolu
Que chuinte le sang
De ton lignage
De tes aïeux
Chant' leur courage
Loue si tu peux
La place laissée vacante.
C'était bien mieux dans le temps
En ta prime jeunesse
Tes doux 20 ans
En 1700 septante
Par bonheur le tout venant
Savait ne m'en déplaise
Sa place son rang
En 1700 septante

Les autres musiques de Tété