Paroles de A chaque enfant qui naît

Gilbert Becaud

pochette album A chaque enfant qui naît
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour A chaque enfant qui naît

A chaque enfant qui naît, le monde recommence
Le monde recommence, recommence avec lui
Et cet enfant qui vient du ventre de sa mère
Au ventre de la terre donnera bien du soleil

Pousse ta charrette, va
Courbe le dos, mais lève la tête
Et plus la montagne est haute, plus c'est beau

Et le voilà parti sur ses petites jambes
Sur des routes trop grandes, bien trop grandes pour lui
Et le voilà grandi, il a les joues qui piquent,
Il fume de la musique et part pour new delhi

Pousse ta charrette, va
Courbe le dos, mais lève la tête

Et plus la montagne est haute, plus c'est beau

Il laisse les parents accumuler les traites,
Cotiser la retraite, survivre dignement
Et lui se rend léger comme un oiseau à voiles
Qui monte jusqu'aux étoiles pour n'en plus retomber
Et de mille métiers en mille misères
Et d'herbes douces en arc-en-ciel
Il devient presque intemporel
Pourtant il sait déjà que son voyage éclatera
Entre une femme et un enfant, il meurt content

A chaque enfant qui naît le monde recommence
Le monde recommence, recommence sans lui
Mais son enfant vivra, il vivra comme lui
Et la boucle est bouclée

Les autres musiques de Gilbert Becaud