Paroles de A l'hopital saint louis

Chansons Paillardes

pochette album A l'hopital saint louis
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour A l'hopital saint louis

A l'hôpital saint-louis
Dans la fosse aux tumeurs
C'est là que je me réjouis
A m'fair'des tartin's de beurre

Moi j'm'en fous, j'bouff'de tout
Si j'mang'bien, si j'chie peu
C'est afin que rien n'se perde
Si j'suis dégoûté d'la merde
C'est qu'j'y ai trouvé un ch'veu

Mon frère est poitrinaire
Et dégueul'tout'la nuit
Si je couch'à côté d'lui,
C'est afin d'bouffer ses glaires

Sur les bords de la seine
J'rencontre un chien crevé,
Je lui tir'les vers du nez
Et j'les bouffe à l'italienne

Dedans une pissotière,
Quelqu'un a dégueulé,
Je sors ma petit'cuillère
Et je m'mets à déguster

Tous les mois, c'est l'usage,
Ma femm'saigne du con,
Si je suce ses tampons,
Ca épargn'le blanchissage

Quand mon gosse a la chiasse
Je lui lèch'le trou du cul
Et puisque je suis barbu,
Je m'en fous plein les moustaches

Quand je vois mon vieil oncle,
J'l'embrass'la bouche en coeur
Pour mieux sucer les humeurs,
Qui coulent de ses furoncles

Quand un vieil invalide
A fait cinq ou six lieues
Je lui lèch'le tour des yeux
Et j'suc'ses chancres putrides

Quand l'facteur du village
A fini sa tournée,
Je lui lèch'la plant'des pieds,
Ca remplace le fromage.

Ce que les femm's enceintes
Rejett'nt en accouchant
Est un mets fort croustillant
Que je gard'pour la s'main'sainte

Quand un vésicatoire
Suppure et rend du jus
Moi, je pos'ma langu'dessus
J'pense ainsi manger et boire

Le jus d'syphilitiques
L'urin'des chaud'-pisseux
Sont des breuvag's délicieux
Et des nectars angéliques

Messieurs, si ma ballade
Vous donne le hoquet,
Dégueulez dans un baquet,
J'aime aussi la dégueulade

Les autres musiques de Chansons Paillardes