Paroles de A la belle etoile

Juliette Greco

pochette album A la belle etoile
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour A la belle etoile

Boulevard de la chapelle
Où passe le métro aérien
Il y a des filles très belles
Et beaucoup de vauriens
Des clochards affamés
S'endorment sur les bancs
Et de vieilles poupées
Font encore le tapin
À soixante-cinq ans

Au jour le jour
À la nuit la nuit
À la belle étoile
C'est comme ça que je vis
Où est-elle, l'étoile ?
Moi, je ne l'ai jamais vue
Elle doit être trop belle
Pour le premier venu
Au jour le jour
À la nuit la nuit
À la belle étoile
C'est comme ça que je vis
C'est une drôle d'étoile
C'est une triste vie

Boulevard richard lenoir
J'ai rencontré richard leblanc
Il était pâle comme l'ivoire
Et perdait tout son sang
"tire-toi d'ici ! tire-toi d'ici !"
Voilà ce qu'il m'a dit
"les flics viennent de passer

Histoire de se réchauffer
Ils m'ont assaisonné"

Au jour le jour
À la nuit la nuit
À la belle étoile
C'est comme ça que je vis

Boulevard des italiens
J'ai rencontré un espagnol
Devant chez "dupont – tout est bon"
Après la fermeture
Il fouillait les ordures
Pour trouver un croûton
"encore un sale youpin"
Dit un monsieur très bien
"qui vient manger notre pain !"

Au jour le jour
À la nuit la nuit
À la belle étoile
C'est comme ça que je vis
Où est-elle, l'étoile ?
Moi, je ne l'ai jamais vue
Elle doit être trop belle
Pour le premier venu
Au jour le jour
À la nuit la nuit
À la belle étoile
C'est comme ça que je vis
C'est une drôle d'étoile
C'est une triste vie

Les autres musiques de Juliette Greco