Paroles de A petits pas

Loic Leproust

pochette album A petits pas
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour A petits pas

A petits pas, à petits pas
Vont et viennent les soldats
A petits pas, à petits pas
Ils s'rn vont au combats

Au printemps ils sont partis
Ils avaient la fleur au fusil
Ils chantaient des ritournelles
Devant les yeux de leur belle
Ils étaient bien trop fier
De partir à la guerre

A petits pas, à petits pas
Ils s'approchaient du front
A petits pas, à petits pas
Le chemin était bien long

Au printemps ils sont arrivés
Ils avaient le dos trempé
Il pleuvait sur la prairie
Où ils avaient passé la nuit
Sous ces matins un peu frisquet
Et rien autour pour s'abriter

A petits pas, à petits pas
Ils montaient la garde toute la nuit
A petits pas, à petits pas
Ils surveillaient l'ennemi

En été ils ne devaient plus bouger
Ils creusèrent des tranchées
Sous les bombes et la mitraille
Ils se jetèrent dans la bataille
Le ventre ouvert, les tripes à l'air
Ils crevaient dans cet enfer

A petits pas, à petits pas
Ils couraient à l'assaut
A petits pas, à petits pas
Pour reprendre un coteau

En été couchée dans les boyaux
Ils pleuraient sur leurs photos
Loin de leur femme de leur enfant
En mordant la mort à pleine dents
Pour gagner un lopin de terre
Combien ont dû manger la poussière

A petits pas, à petits pas
Ils creusèrent des cimetières

A petits pas, à petits pas
Où est donc passé ton frère

Dés l'automne au milieu de la boue
Quand les bombes rendaient fou
Tous les zouaves las du combat
Se vautraient avec les rats
Le rata froid, le pain mouillé
Le midi auraient du être donné

A petits pas, à petits pas
Quand ont a faim faut pas regarder
A petits pas, à petits pas
Faut avaler pour pas crever

Dés l'automne lorsqu'il a plut
C'était comme ci le ciel leur tombait dessus
Les tranchées étaient détrempées
Par les avalanches d'ondée
Quand les blessés s'enlisaient
Dans cette terre qui les buvait

A petits pas, à petits pas
La terre cachait les disparus
A petits pas, à petits pas
Elle a rendu un inconnu

Puis vint l'hiver avec la neige
Quand la nature ouvre son piège
Pauvres soldats emmitouflés
Sous les bourrasques de vent glacé
Tu avais trois ennemis présents
Le plus dangereux n'étaient pas devant

A petits pas, à petits pas
Regardes autour de toi
A petits pas, à petits pas
Si tu ne veux pas mourir de froid

Puis vint l'hiver avec la mort
Quand le frima gelait les corps
Compagnons de sang, compagnons d'arme
Même si tu meurs il n'y aura pas de larmes
Quatre ans de misère, quatre ans de prière
Il n'y a rien à faire contre la guerre

A petits pas, à petits pas
A qui elle sert cette victoire
A petits pas, à petits pas
Pas aux pauvres gars tombés un soir

Les autres musiques de Loic Leproust