Paroles de A quarante ans la femme

Art Mengo

pochette album A quarante ans la femme
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour A quarante ans la femme

A quarante ans la femme
A tissé des magies
Au rouet de son charme
Pour habiller nos nuits

A quarante ans la femme
A tissé des magies
Au rouet de son charme
Pour habiller nos nuits

Elle a le cœur ambré
Aux contours de ses seins
Où ses courbes posées
Ont décliné nos mains

Elle joue de l’arc-en-ciel
Le soir du bout des flammes
Infiniment trop belle
Elle est deux fois plus femme

Elle a l’amour tendresse
Quand le geste interdit
Est l’unique promesse
Qui vaut d’être maudit

Elle joue de l’arc-en-ciel
Le soir du bout des flammes

Infiniment trop belle
Elle est deux fois plus femme

A quarante ans la femme
A maîtrisé le feu
Lui a volé son âme
Pour en farder ses yeux

A quarante ans la femme
A maîtrisé le feu
Lui a volé son âme
Pour en farder ses yeux

Elle joue de l’arc-en-ciel
Le soir du bout des flammes
Infiniment trop belle
Elle est deux fois plus femme

A quarante ans la femme
A maîtrisé le feu
Lui a volé son âme
Pour en farder ses yeux

A quarante ans la femme
A maîtrisé le feu
Lui a volé son âme
Pour en farder ses yeux

Les autres musiques de Art Mengo