Paroles de Acte de barbarisme

Les 10'

pochette album Acte de barbarisme
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Acte de barbarisme

(lavokato)
Moi j’suis à la fois un papa et rap artiste, j’cache une parka sous ma gabardine et parfois j’gratte des actes de barbarismes.
Et je mène pas la vie d’footballeur,
Au mic j’suis incroyable, au taf j’suis david bruce banner .
Et j’ai dit : « moi j’peux ap’, t’inquiète cherie j’lâche ce taf dès qu’ je signe chez shady aftermath »
J’rêve pas du quotidien des stars,
J’rêve d’ être ce lyriciste au bic intestable
Beaucoup pensent réussir en perçant seuls
Quand j’rappe, j’suis moi en version jeune !
Et mon micro lâche trop d’rimes écrites au taf.
Prodige ? non juste un type aux phrases audibles.
Des rappeurs font les gros titres, des mythomanes, trop dealent.
Mais j’vais pas chéla, j’suis pas chez moi dans c’game j’suis nicholas brody !
J’ai vu leurs clips, ouai, des parodies exceptionnelles.
Les rimes sont aiguisées : la carotide est sectionnée !
Et quand j’ai la foutue flemme d’écrire
Envoi une prod et j’en fais ma future scène de crime !
J’ suis vieux et plein d’principes, un rimeur instinctif
Et j’ai plus aimf’ qu’un p’tit kickeur de vingt-cinq piges !
Donne-moi un stade et plein d’stans |
J’suis un genre d’einstein lyriciste, instinct primitif
Instable, sans mon bic et ma caféine
En guerre contre moi-même : j’suis big et makavelli !
J’fouts quelques rimes écrites dans mon trom
Pour être le king, j’suis kendrick dans "control"
Les bruits courent, nous on piétine tous,
Les mc’s attendent leur tour depuis "paid in full"
Moi, y’ a 15 piges, j’ lâchais des rimes quasi aussi chaudes,
30 bars résistantes style casio g-shock !

Sous un ciel assorti à mes nike grises
J’suis qu’ un rookie, tout droit sorti des nineties.
(refrain) hey, ma carrière est mise entre parenthèses
Hey, j’écris des rimes quelque part en scred
Hey, un dernier kiff et je pars en retraite
Hey, j’fais ma crise de la quarantaine (x4)

(l’indis)
J’rappe depuis 22 ans, deux décennies d’croquage.
Et si nos rêves partent en lambeaux, bah nous on roule en dci d’occas’.
J’’rêvais d’ bercy mais j’rappe au mizmiz, toute mes fautes commises m’hissent.
Il y a plus d’calme olympien j’ai l’gant de tommie smith.
C’est pas un passe-temps simple : tes gosses, ta wife enceinte.
Rapper une heure alors qu’t’en taffes 35.
Quand la vie t’tape, elle tape sans prémices, t’es à mains nues car trop d’absentéisme personne n’est bilingue avec l’accent d’té-ic’ .
La couronne ou bonnet d’âne, la folie ou l’pouvoir ?
N’cherche pas ta bonne étoile sur hollywood boulevard.
Eux ils sont bien té-co, plein d’ego, blindé d’go.
Il n’ y a plus d’ fairplay ils prennent le mic avec la main d’diego.
Pendant qu’ j’ fais nos courses au lidl d’en bas.
Tu crois qu’l’arbitre connaît les règles de son game ? c’est l’auditeur lambda.
Tu vois qu’on brille as-p donc t’as compris l’rap. j’en ai touché des gros cachets, j’suis hypocondriaque.
Un jour leur hip-hop-vedettes auront des clips propres peut-être.
P’tit frère voulait une mayback, maintenant rick ross le guette.
J’porte des reebok, pas des adidas
Car j’suis classic pas super star montante, j’t’ai déjà dis a-ç.
Lavo et mon frelot nakk, jamais défaitistes.
10 ans qu’on m’dit qu’il y a l’feu au lac, on est des phœnix !
On écrira pendant les rtt, la pause clope.
C’est pour les 10’, pour perpétuer l’apostrophe