Paroles de Adios

Ridsa

pochette album Adios
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Adios
Clip vidéo

Ok. je ne t'ai jamais aimé. est-ce de ta faute ?
Je ne sais pas, j'tavais dit que je te laisserais jamais.
Mais je ne te supporte pas, tu m'as tellement donné d'amour.
Et je t'ai rien rendu en retour.
Et fais toi un raison mais c'est quoi cette fille. je crie "au secours".
J'ai pas envie de venir vivre chez tes parents.
Et toi quand tu pleurais beh moi je trouvais ça marrant,
J'comprend que c'est fini aujourd'hui plus-que-jamais.
Comme gainsbourg je suis venu te dire que je m'en vais.
Gauche. droite. quel est la bonne direction ?
Oh ! pas notre relation est en flexion.
Tu veux un situation, moi un peu de réflexion.
J'oublie les bons moments, je ne retiens que nos frictions.
Pourquoi le fait de te parler me fait partir au quart de tour ?
Pourquoi quand on se balade j'ai l'impression de faire paris-tour ?
Pourquoi j'ai plus envie de toi ? plus envie d'y croire ?
Plus envie de voir nos deux visage dans le miroir ?
Je sais que c'est pas de ta faute j'aimerais pouvoir changer les choses,
Si notre histoire est un poème je veux changer des proses.
Pourquoi je ne vois plus cette lumière qui scintille dans tes yeux ?
Cette nuit j'ai fait un rêve et je crois quand était deux.

Mec, marie toi avec ta mère, tes potes, ta musique !
Et qui a le meilleur derrière ? moi je te laisse réfléchir.
Adios.. adios.. adios..
Laisse-moi tranquille
Adios.. adios.. adios..
Ciao je file !

(oh..... tu te bats


T'es encore là ou quoi ?


Vaz-y ciao ciao. bon vent, bon vent)

Tant-pis si je fini seul, j'me fous de se que tu fais, de qui tu vois, qui tu parles et où tu vas.
Je te souhaite de finir seul. non je n'ai pas le seum. stop. silence et sors.
Reprend tes affaires sales, enlève tes pieds de mon sol.
Je suis comme ces gars que tu juge et que tu fous dans le même sac, les mêmes phrases j'taime pas.
Me dis plus "j't'en supplie rappelle moi.
Ne fait pas genre j'veux un mec droit, t'aime les coureur de jupon, les bad-boys, t'aime ceux qui te font du mal.
On reconnait la classe d'un homme aux femmes qui rappelle pas.
On est tous des (conser) mais que ferais-tu sans moi ?

Aprés tout c'est une embrouille, j'ten pris reste cool, souhaite moi du bonheur, merci, c'est tout.
Et me casse pas les murs, c'est déjà assez dur, tu me le répètes sans cesse, je suis déjà assez nul.
On trouvera mieux ailleurs, d'ailleurs c'est déjà fait.
En-fait on s'appelle tout a l'heure, tu me manque mais j'ai la flemme.

Mec, marie toi avec ta mère, tes potes, ta musique !
Et qui a le meilleure derrière ? moi je te laisse réfléchir.
Adios.. adios.. adios..
Laisse-moi tranquille
Adios.. adios.. adios..
Ciao je file !

(elle a dit quoi ? elle est partie la ?


Mais non...


Plus de valise, plus rien


T'es sérieux


Bon beh, j'suis seul...


La liberté !)

- mec, regarde toi, regarde nous !
- quoi ?
- elle est partie
- explique moi pourquoi ?
- j'ai encore merdé
- on va devoir se démerder
- beh rappelle la non ?
- hum tu connais ma fierté
- si t'avais que ça comme défaut
- ah monsieur est parfait ?!
- toi tu fais aucun effort
- et toi tu pense qu'à faire la fête !
- faut se rendre a l'évidence..
- t'façon c'était pas la bonne.
- et tu connais bien d'autre meuf ??
- attend je crois que sa sonne :

Mec, marie toi avec ta mère, tes potes, ta musique !
Et qui a le meilleure derrière ? moi je te laisse réfléchir.
Adios.. adios.. adios..
Laisse-moi tranquille
Adios.. adios.. adios..
Ciao je file !

Les autres musiques de Ridsa