Paroles de Affamé

Joeystarr

pochette album Affamé
Voir sur Itunes

Date de parution : 31/10/2011

Durée : 0:03:42

Style : Hip Hop/Rap



sonnerie téléphone portable pour Affamé

Affamé, affamé, affamé, affamé, affamé, affamé hey! (x3)
Je sert entre mes dents le temps qui nous sépare

J'ai toujours été affamé prêt à tout damner
J'ai tellement faim que je pourrais bouffer le monde entier
La déraison est ma seule raison, pas besoin de le clamer
Tu cherches à gravir les échelons, mais c'est moi le sommet
J'ai pas d'ange assis sur mes épaules avec qui me mettre d'accord
Ma faim est sans mémoire comme un membre de mon corps
Ma faim moi elle mange à mes dépens comme un cador
Faut que j'graille, faut que j'te graille pour nous mettre d'accord
Dépisté par un prédateur qui va t'bouffer le cœur
Je fondrai sur toi, t'auras pas l'temps d'avoir peur
Je salive, je sens ton pouls t'échapper
Le processus est lancé, plus rien ne peut m'arrêter

Affamé, affamé, affamé, affamé, affamé, affamé (x6)
Je sert entre mes dents le temps qui nous sépare

J'ai la faim irascible, alors quitte la piste
Elle est fondamentalement aiguë et masochiste
Ce qui crie famine chez moi, c'est le son de mon délire
J'ai faim de réalité pour pouvoir me nourrir
Si bon dieu il y a, il pisse sur ma raison et l'époque
Où les ventres crient famine dans les quartiers et les blocks

J'ai faim jusque dans mon écorce, c'est sans équivoque
J'ai faim de compétitions, y'a plus de vrais mcs en stock
Ma faim ne fait défaut ni à ma langue ni à mon esprit
C'est dans mes gènes mon instinct, que ça urge que ça crie
Prosterne-toi p'tit j'ai l'estomac qui gronde
Je reprendrai bien du dessert pour le dernier round

Affamé, affamé, affamé, affamé, affamé, affamé (x6)
Je sert entre mes dents le temps qui nous sépare

J'perds tout sens des distances dans la débâcle présente
Ma fringale se situe bien au dessus de vos histoires de banques
J'me fous de tout maîtriser, j'laisse parler mon ventre
Tu manques de fulgurance, ta progression est trop lente
J'suis dense et compact comme une légion
J'dévore tout sur mon passage comme le magma en fusion
J'crèverai de mort naturelle, sans doute de mes inspirations
Va te planquer c'est sûr, ça sera une pluie de combustion
T'as compris pour qui j'me prends, vu qu'personne peut se dévouer
Vous contemplant derrière une vitrine, prêt à m'dévorer
En attendant buvez mon sang, je suis un guide suprême
Mangez ma chair, j'suis un légende urbaine !

Affamé, affamé, affamé, affamé, affamé, affamé (x6)
Je sert entre mes dents le temps qui nous sépare

Les autres musiques de Joeystarr