Paroles de Air de jeunesse

Bourvil

pochette album Air de jeunesse
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Air de jeunesse

Air de jeunesse

Un air de jeunesse, un air à danser
Voilà ce qui reste et c’est bien assez
Voilà ce qui reste de mes dix-huit ans
J’en rêve sans cesse
Mais il n’est plus temps
C’était au mois des fleurs de lune
L’amour se lisait dans ses yeux
Mauvais cœur et bonne fortune

Je ne pouvais espérer mieux
Un air de jeunesse
Un air de douceur
Me revient sans cesse
Et me blesse au cœur
Au si tendre que la rosée
J’avais le cœur en ce temps-là
Grand amour et courte durée
Voilà tout ce qu’il en resta
Une histoire ancienne
Entre deux printemps
J’ai perdu ma peine
J’ai perdu mon temps

Les autres musiques de Bourvil