Paroles de Ali et maria

Bertrand Belin

pochette album Ali et maria
Voir sur Itunes

Date de parution : 05/03/2007

Durée : 0:03:23

Style : French Pop



sonnerie téléphone portable pour Ali et maria

À flanc de coteaux l'on voit dormir ali et maria,
Se dit : ils ont trop marché
Se dit : on ne s'étonne pas de les voir ainsi.
Dormir ali et maria au coeur flottant des nuées,
À peine vêtus voilà ce que l'on voit.
À flanc de coteaux l'on voit dormir ali et maria,
Se dit : mais quelle folie les fit aller si haut sans répit
Se dit : on ne s'étonne pas de les voir ainsi.
Dormir ali et maria au coeur flottant des nuées,
À peine vêtus voilà ce que l'on voit.

Ah… on voit… ali et maria,
Se dit : on ne pensait pas,
Se dit : on n'aurait pas dit
Se dit : qu'il a les mains sur ses hanches,
Que sous leur poids tout l'astre penche,
Se dit : qu'elle a les yeux dans les siens,
Se dit : quelle folie !
Se dit : on ne s'étonne pas de les voir ainsi.
Dormir ali et maria au coeur flottant
Des nuées, aux cieux leurs saillantes hanches
Sous leur seul poids tout l'astre penche.

Les autres musiques de Bertrand Belin