Paroles de Alleluia

Alibert

pochette album Alleluia
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Alleluia

Ainsi que des papillons fantômes
En hiver, les flocons blancs
Volent et font des ballets d'atomes
Que l'hiver mêle en sifflant
Au fond des bois, troublant leur silence
La bise souffle et la neige danse
Toute la terre
Chante une prière
Et demande à dieu que le blond phébus
Du printemps ordonne l'angélus

Ô alléluia ! alléluia !
Cri d'amour et de désir
Métamorphoses !
Mille roses
S'épanouissent de plaisir
Parfums des calices
Qui se glissent
Dans nos cœurs
Ô alléluia ! alléluia !
Tout frissonne de bonheur

Le matin, pour dissiper la brume
Il suffit d'un seul éclair
Un seul rayon, quand la mer écume
Et le flot redevient clair
Lorsque l'amour frôle notre lèvre
Un seul baiser calme notre fièvre
Divine joie
Où notre âme flamboie
Et voudrait toujours et sans fin chanter
De l'amour naissant la volupté

Ô alléluia ! alléluia !
Cri d'amour et de désir
Ta folle extase
Nous embrase
Et nous grise de plaisir
Charme des tendresses
Des caresses
Dans nos cœurs
Ô alléluia ! alléluia !
Tout frissonne de bonheur

Comme l'écho cueille et nous apporte
Le refrain d'une chanson
Notre passé garde en quelque sorte
Le parfum de nos frissons
Il rajeunit ce qu'il emprunte
Au souvenir des amours défuntes
Mélancolie
Où notre cœur oublie
Et voudrait revivre encore une fois
La douceur d'aimer comme autrefois

Ô alléluia ! alléluia !
Cri d'amour et de désir
Fais que renaissent
La jeunesse
La jeunesse et le plaisir
Hélas une cendre
Vient descendre
En nos cœurs
Ô alléluia ! alléluia !
Ressuscite le bonheur

Les autres musiques de Alibert