Paroles de An occasional dream (traduction)

David Bowie

pochette album An occasional dream (traduction)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour An occasional dream (traduction)

Je me souviens comme nous vivions
Sur le coin d'un lit
Et parlions d'une chambre suédoise,
De jute et de bois
Et nous parlions avec nos yeux
De la douceur dans nos vies
Et des lendemains riches en surprises...
Certaines choses que nous pourrions faire

Dans notre folie,
Nous avons brûlé cent journées
Le temps prend du temps à passer
Et je tiens toujours quelques cendres dans ma main
Un rêve occasionnel

Et nous dormions, oh, si près l'un de l'autre,
Mais ne fermions pas vraiment les yeux
Entre les draps de l'été,
Baignés de bleu..

Des nuits passées à pleurer doucement
C'était il y a très, très longtemps
Et je ne peux toucher ton nom

Car les jours de foi
Étaient forts pour toi...
T'ont amenée loin de moi en dansant

Dans ma folie,
Je vois ton visage dans le mien
Je garde une photo
Elle brûle mon mur, avec le temps
Temps
Un rêve occasionnel
Que j'ai
Un rêve occasionnel
Que j'ai
Un rêve occasionnel
Que j'ai

Les autres musiques de David Bowie