Paroles de Appât de velours

Alex Renart

pochette album Appât de velours
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Appât de velours

Maître corbeau, sur un arbre
Perché tenait en son bec un fromage
Maître renart, d’un regard alléché
Lui tient à peu près ce langage

Comment je dois faire quelles sont mes options
Ici mes attentes sont bercées d’illusions
Je n’ai pas trouvé de solutions
À mes problèmes de toute façon

Le corbeau lui répond prenez une décision
Allez mon garçon arrêtez d’jouer au con
Il n’faut pas pleurer ni jouer les grognons
Vous êtes rongé par la passion

Ok facile à dire mais j’ai des envies pressantes
Je veux croquer la pomme quand l’occase se présente
Vous vous avez des ailes donc une longueur d’avance
Je veux faire pencher la balance

Passent les âges le temps teste tes vertus
P’tit renart il te faudra bien du courage
Pour n’pas finir perdu
Laisse passer l’orage
Derrière le soleil brille as-tu vu ?
Si je te disais tout peut changer me croirais-tu ?

Madame le corbeau j’ai bien médité
J’ai tourné en rond et j’ai bien cogité
Mais je n’ai pas trouvé de solutions
À mes problèmes de toute façon

Écoutez vous êtes grand et vous n’êtes pas un sot
C’est vous l‘renart moi je suis le corbeau

Ce que j’ai trouvé comme seule solution
C’est mettre votre histoire en chanson

Ok facile à dire mais là ça se complique
Je veux le droit d’asile un asile poétique
L’équilibre est fragile et mon cœur panique
Il voit mon art comme dramatique

Venez donc vous asseoir près de la fontaine
Contez nous vos déboires loin de votre domaine
Renart part en vadrouille son terrier est trop grand
Pour lui tout seul évidemment

À défaut du moral ou bien de la patience
Faut trouver une morale au sens de l’existence
Ca y est j’ai trouvé un petit dicton
Les poules sont vaches de toute façon

Cette fois c’en est trop monsieur le renart
Vous avez trop bu mangé trop de caviar
Là vous êtes corrompu par le désespoir
Arrêtez vous devenez jobard

Faut m’bercer la nuit porte conseil
Et nos vérités ce soir n’ont pas sommeil
Renverser le temps
Car tout bascule si vite on trace comme des funambules
Petit renart tu déambules et ainsi va la vie

Vous manquez de patience monsieur le renart
Allez donc vous coucher car là il se fait tard
Vos déboires sont un don j'ai peux être une option
Mettez votre histoire en chanson

Mettons cette histoire en chanson