Paroles de Apprentissage (remix)

Youssoupha

pochette album Apprentissage (remix)
Voir sur Itunes

Date de parution : 31/05/2011

Durée : 0:05:5

Style : Hip Hop/Rap



sonnerie téléphone portable pour Apprentissage (remix)

La vie est rude et souvent banale...
Apprendre de nous qu'on souhaite se couper des tours
Mais que même amputé, le bras de l'homme le démange toujours...
Apprendre à parler pour le people...
Pour protéger mon dos j'apprends à faire le moonwalk...
Message à la jeunesse...

(youssoupha)
Ok,
J'ai appris ce qu'était le manque quand j'ai perdu celle qui m'a donné la vie
Et sur le moment j'étais bon pour l'asile
J'me guéris avec la zik pour sortir du coma
C'est tragique j'attends toujours le fils qui voudra bien d'un père comme moi
J'ai appris l'extase en montant sur scène
Le bordel dans les salles avec ou sans le succès,
Tu sais la vie est rude et souvent banale
J'ai pris la mauvaise habitude de prier dieu seulement quand tout va mal
J'ai appris le mal à force d'être haï
Le désir de vengeance est normal quand on est trahi
J'ai appris l'amour, mais c'était mal venu
Une pétasse sur mon parcours, alors me parlez plus d'anti-vénus
Bienvenue à babylone j'suis à l'affut
Car j'ai appris que les droits de l'homme s'arrêtent aux portes de la garde à vue
Si y a bavure sur moi, que la mort se montre
Ne pleurez pas j’ai appris que le paradis n'est pas de ce monde

(oh) isolé, loin des autres comme un damné
(oh) désolé de mes fautes, depuis des années
(oh) je suis désarmé,
(oh) je sais, désormais
(oh) que la vie est un apprentissage qui ne finit jamais. (oh)
(x2)

(médine)
Apprendre que les petits freestyles forgent les grandes gueules
Autant que les petites batailles forment les grandes guerres
Apprendre de nous qu'on souhaite se couper des tours
Mais que même amputé, le bras de l'homme le démange toujours
J'ai appris l'héroïsme en lisant cheikh averoès,
Malcom x, pas dans les beef du game us
Non ! je n'apprends la valeur d'une chose que quand j'la perds
Alors je prends soin de mon père de ses douleurs dorso-lombaires
J'apprends de moi-même, du prophète mohamed
De quelques bons conseils et des problèmes du maghreb
Je n'ai rien appris de l'éducation nationale
De leur morale rétrograde et des leurs valeurs coloniales
J'ai appris que les majors n’étaient qu'une banque
Qu'ils n'nous aideront que lorsqu'à l'huile de friteuse rouleront les tanks
J’ai appris du pouvoir législatif
A fuir face aux flics
Avant de finir à l'état état végétatif

(oh) isolé, loin des autres comme un damné
(oh) désolé de mes fautes, depuis des années
(oh) je suis désarmé,
(oh) je sais, désormais
(oh) que la vie est un apprentissage qui ne finit jamais. (oh)

(tunisiano)
Apprendre à vivre, à s'émanciper,
Grandir dans ces cités
Dortoirs mis de côté
Libre mais sans identité,
Cible de ces railleries,
Détresse et précarité
Quand les dés sont pipés, ça donne naissance à la racaillerie
En ien-ch, apprendre le respect des an-ienc'
Les idées sombres, entre marine et nadine des idées blondes
Apprendre à tomber, se relever, fier le torse bombé
Entre sbel, et rondes de condés,
Blanche colombe s'est fait plomber
Apprendre à parler pour le people
Non pas être une idole car le succès met des middle

Juste deux bras et deux guibolles,
Et simple artiste
Tous ensemble mais tous un peu capitalistes
Du coup les regards sont vides, les cœurs ne savent même plus fonctionner
Les mains tendues sont rangées,
Même les sourires sont empoisonnés
Pure mentalité de la tess,
Cous' si tu grimpes on te rabaisse
Tous veulent ton biff ou ta caisse,
Quitte à aller vendre la mèche

(oh) isolé, loin des autres comme un damné
(oh) désolé de mes fautes, depuis des années
(oh) je suis désarmé,
(oh) je sais, désormais
(oh) que la vie est un apprentissage qui ne finit jamais. (oh)

(ol kainry)
J'ai mis une main aux seufs à la life,
La chiennasse m’a dit pas touche
Cous' j'suis toujours au max,
Vous emballez pas tous ouf
J'ai appris à faire mouche
Direct, je viens m'imposer comme zlatan
Pas le temps de faire le lucho
Oh, ne me juge pas à mon look, ou à mon bouc poilu
J’ai appris qu’elle peut être douce, alors je zouk la rue
Je joue pas de rôle, mais ne sous estime pas le bonhomme
Parce que tu pourrais t'prendre, j’ai appris de maitre yoda, hein
Dans la street-sère, faut se méfier de tout le monde
Pour protéger mon dos j'apprends à faire le moonwalk
Et à doguiner la vie, je l'ai appris trop tôt
J'ai mis une coco, dyf le lyriciste popo
L'être humain est mauvais, pute, nèg' et toubab
Je l'ai appris quand dans mes propres frères, j'ai vu des poucaves
J'ai appris des infos, sont-elles fausses ou pas ?
Le zaïre à la coupe du monde, samuel et youssoupha, oh

(oh) isolé, loin des autres comme un damné
(oh) désolé de mes fautes, depuis des années
(oh) je suis désarmé,
(oh) je sais, désormais
(oh) que la vie est un apprentissage qui ne finit jamais. (oh)

(sinik)
Sur ma vie, pour commencer,
J'aurais pas du apprendre à rouler
Tous,
Contre les poulets,
Douce,
On rêve de se la couler
J'ai vite appris à flairer les chiennes selon leur lingerie
Normal, c'est pas aux singes de mon espèce qu'on fait des singeries
A courir vite quand tous ces policiers nous encerclent
Big up, essaye encore petit enculé de tes ancêtres
J'apprends la survie en taule avec une lamelle de rasoir
Tout ça pour éviter de finir en passoire
J'apprends la débrouille, la tête au fond d'un cyclone
Message à la jeunesse, aller en taule, n'est pas un diplôme
J'apprends les numbers, les sons, les paroles guerrières
Aux jeunes à faire du rap en évitant d'offrir son derrière
Les ter ter, des coups j'en ai fait 400
Ce soir, j'ai trop fumé, m'en voulez pas si j'ai l'air absent
La rue j'en ai pris l'accent,
Les zen se mettent à couler
Quiconque se la raconte, se fera fumer dans la foulée

(oh) isolé, loin des autres comme un damné
(oh) désolé de mes fautes, depuis des années
(oh) je suis désarmé,
(oh) je sais, désormais
(oh) que la vie est un apprentissage qui ne finit jamais. (oh)
(x2)

Les autres musiques de Youssoupha