Paroles de Arrows (traduction)

Fences

pochette album Arrows (traduction)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Arrows (traduction)

Mon vieux m'a foutu dehors
Il m'a foutu dehors
Quand je lui ai dit que j'ai vécu comme ça
J'ai vécu comme ça, j'ai vécu comme ça
J'ai vécu comme ça, j'ai vécu comme ça
J'ai vécu comme ça, j'ai vécu comme ça
Je ne suis pas à lui
Je ne suis pas à lui
Je ne suis pas à lui
Échappe-toi !

La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient
La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient

La coloration noire sur ton visage
Comme un cerf qui boit de l'eau sur un tableau
Je jure devant dieu que j'ai déjà vu ces yeux
Le noir de mes cils quand je fermais mes yeux
Les mains attachées, on se secoue
On se secoue
Je prends des bottes et on marche loin
Je me suis senti un peu connecté à lui
Et j'ai dit maintenant garçon, maintenant je t'appartiens

La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient
La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient

Ouais ouais,
Il ne dort pas
En vérité il ne se lève jamais
Encore un nouveau jour où il se précipite vers sa mort
A bout de souffle sur le tapis roulant de la célébrité
Il fait des erreurs, raconte des histoires à son pinceau
Et quand le monde voit enfin son art
Il espère que personne n'en fut l'auteur
Échappe-toi, évite les ricochets
Et les eclipses de foi vivant dans cette ville
Avec un parapluie gris au-dessus des épaules
Et tu commences à suffoquer à cause du poids
Tu ne peux pas freiner

C'est ce que tu voulais, hein
Mais tu as eu tout ça en vain car tu as oublié qui tu es
Au moment où le monde a appris ton nom

La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient
La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient

Laisse-moi brûler mes problèmes
Cendrier dans cette asphalte
Esprits américains
Café noir, conversations et un passeport
Quand dieu donne tout, tout
Ce que tu as toujours voulu mais pourtant tout semble différent
Que lorsque tu l'as imaginé sur ce porche
Et je suis parti voyager dans le monde, tout ce que j'ai ce sont mes chansons
Quand les nuits commencent à se mélanger les unes aux autres et je ne me souviens plus de tom petty
Tout ce que je veux c'est une chute libre
Ouais une chute libre
Mais on me retient
On me retient, on me retient
Et je suis si fatigué, j'ai juré que je ne regarderai pas
Cette lumière
Et devinez qui a essayé
Merde je suis aveuglé par ce feu, c'est toutes les nuits, c'est tous les jours
Ces lumières brillantes, ces lumières brillantes
Une fois que tu les allumes
Tu ne peux plus reculer, ne meurs pas ici
Ne meurs pas ici
Je suis allé trop loin, je suis trop grand
Mais j'ai trop peur, je suis trop effrayé
Effrayé de regarder ce monde droit dans les yeux
C'est presque terminé, je me perds
Les yeux fermés, la lumière vire au gris
Les caméras sont éteintes, le spectacle est terminé
Tu fermes le rideau et tu t'échappes.

La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient
La terre des flèches, nous tombons
Des flèches tombaient

Je vis de cette manière (x7)

Les autres musiques de Fences