Paroles de Au cinéma, papa

Henri Tachan

pochette album Au cinéma, papa
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Au cinéma, papa

Allons au cinéma, papa,
Y r'voir tes guerres,
Verdun, okinawa, papa,
Les bérets verts,
Sur des fauteuils qui vibrent
Et qui nous massent
Le cerveau et le chibre
A la culasse !
Car voilà qu'aujourd'hui, plus que jamais virils
Les hommes s'envoient en l'air à d'autres vaudevilles,
Leur faut du sang qui coule, bien chaud et des batailles
Bref, il leur faut l'histoire pour s'faire jouir la tripaille !

Allons au cinéma, papa,
Voir comm' ça bouge
Ah ! la bell' bleue lilas, papa,
Ah ! la bell' rouge
Dans ce feu d'artifice
En "tuecolor",
Tu es bon pour l'service,
On te r' décore !
King-kong est au chômage, et la tour infernale
A laissé place chaude aux gars d'guadalcanal,
Des films-catastrophes, faut dire qu'les plus bandants
C'est quand même nos vraies guerres, trip's pour trip's, dents pour dents !

Allons au cinéma, papa,
Y r' fair' le zouave,
A quand hiroshima, papa,
Tu parl's, j'en bave,
Un p'tit plat d' champignons
Bien atomiques
Sur écran super-son,
Panoramique !
Y a pas à dire, chez nous, quand même, ça fait une paye
Qu'on s'est pas arraché les burnes ou les oreilles,
Y a pas à dire, chez nous, on a un sacré r'tard :
Regard' la guerre d'espagne : ça, c'était des fêtards !

Pour compenser notr' manque, dans les salles obscures,
Jetez-nous du napalm tout chaud à la figure,
Balancez vos grenades jusque au dernier rang,
Là où c'qu'y a les métèques barbus, les non-violents

Allez au cinéma, papa,
Beaux-frères et oncles,
Y réchauffer là-bas, papas,
Vos vieux furoncles,
Allez vous entraîner, frangins,
Pour la prochaine,
Où nous, on s'ra lapins

Ou indigènes !

Les autres musiques de Henri Tachan