Paroles de Au-dessus de moi

Orwell

pochette album Au-dessus de moi
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Au-dessus de moi

Je l'ai vécu cent fois
Mais je reste sans voix à chaque fois

Délaisser de sang froid
Ou se replier sur soi, triste choix

Ii n'est pas facile de laisser derrière
Tout ce qu'on a
Les plaines fertiles peuvent brûler
On les retrouvera

Au-dessus de moi le monde a ses lois

Je i'ai vécu cent fois
Mais j'érige sans y croire des ponts de paille

En nomade sans lois
J'envisage un paysage loin de moi

Car si tout se gâte
Dans cet empire
On le saura
Les portes des villes
Peuvent se fermer
On les enfoncera

Au-dessus de moi le monde s'éloigne

Les autres musiques de Orwell