Paroles de Aucun doute

Volo

pochette album Aucun doute
Voir sur Itunes

Date de parution : 04/03/2013

Durée : 0:03:17

Style : French Pop



sonnerie téléphone portable pour Aucun doute

Avec un pote tranquille au milieu d’une soirée,
Des discutions débiles rien que pour se marrer
Petit à p’tit pourtant en train de se défendre
On se parle vraiment pas facile de s’entendre
Comme une confession que j’ai pris en fou rire
Début de vexation c’est pas c’ que je voulais dire
On se met vite d’accord on va pas s’engueuler
Y'a 5 min encore en train de déconner

On s’ regarde dans les yeux on voit la différence
On est devenu sérieux et la en l’occurrence
On discute on s’écoute, pas de blagues maladroites
Il assume aucun doute j’ai un copain de droite

Je n’ai rien vu venir du peu de temps qu’on se connait
Il sait à quoi s’en tenir vu la grande gueule que j’ai
Alors de droite d’accord mais pas décomplexé
Ni pour la peine de mort ni fenian d’assisté
C’est pas une maladie c’est chacun dans son camp
Tout ce qu’on nous a appris on est resté dedans
Mais notre jour de chance c’est qu’on peut s’en parler
Mieux que de dire ce qu’on en pense à son poste de télé

On s’ regarde dans les yeux on voit la différence
On est devenu sérieux et la en l’occurrence
On discute on s’écoute, pas de blagues maladroites
Il assume aucun doute j’ai un copain de droite

On a des points communs, une bonne partie de histoire,
On est républicains des droits et des devoirs
Du point de vue globale, du pouvoir des marchés,
D’éthique et de morale, chacun dans ses clichés
Jusqu’au rôle de l’état, des droits de succession,
Du taux de tva ou de l’imposition
Lui s’est donné l’envie de créer de la richesse
Moi c’est gagner sa vie sans dormir dans sa caisse

On s’ regarde dans les yeux on voit la différence
On est devenu sérieux et la en l’occurrence
On discute on s’écoute, pas de blagues maladroites
Il assume aucun doute j’ai un copain de droite

On se contre-argumente de nos faits avérés
Quelques terrains d’entente le droit à la santé
Comme tout et son contraire je peux le reconnaitre,
Sans risquer de me faire traiter de social- traitre
Sur la forme et le fond je changerai pas son vote
Le débat tourne en rond et on est toujours pote
On s’dit qu’à la prochaine on r’prendra du début
De nos discussions veines et à bâton rompu

Au moment des adieux on retrouve la connerie
C’est plus du tout sérieux et comme on se charrie
On s’ laisse on en rajoute que des blagues maladroites
Si j’assume ? aucun doute j’ai un copain de droite (x2)

Les autres musiques de Volo