Paroles de Aux fenêtres de ma vie

Françoise Hardy

pochette album Aux fenêtres de ma vie
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Aux fenêtres de ma vie

(lui:)
Aux fenêtres de ma vie, je regarde les jours
Que reste-t-il des amants, des bravos, des amours ?

(ensemble:)
Combien de ruses il fallut pour gommer un chagrin ?
Combien de temps il faudrait pour s’oublier enfin ?
Aux fenêtres de ma vie, je vois passer le temps
Que reste-t-il des clameurs, des applaudissements ?
Combien de ruses il fallut pour conserver l’ivresse ?
Combien de temps il faudrait pour garder sa jeunesse ?

(lui:)
Aux fenêtres de ma vie, filent les quatre saisons

(elle:)
Que reste-t-il des sanglots longs des violons ?

(ensemble:)
Combien de ruses il fallut pour gommer un chagrin ?
Combien de temps il faudrait pour s’oublier enfin ?
Combien de ruses il fallut pour conserver l’ivresse ?
Combien de temps il faudrait pour garder sa jeunesse ?

Les autres musiques de Françoise Hardy