Paroles de Baby

Guizmo

pochette album Baby
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Baby

Combien de soucis ? combien de soucis... combien de nuit à danser ? combien... ?
Oh oh, oh

Combien de soucis ? combien de nuit à danser
Plongé dans l'oublie, on rêve que de s'ambiancer
J'oublie mes soucis, qui m'empêchent de pioncer
J'te passe un coup de fil, pour éviter de penser
Combien de soucis ? une vie en chantier
Mais des gens étranges dérangés tentent souvent de freiner nos lancées
Combien de soucis ? ouaisn une vie en chantier
Mais des gens étranges dérangés tentent souvent de freiner nos lancées

Hey yo ça tape, téma quand on arrive
Petits pas de mia, évidemment qu'on a le style
Tampon sur le visa, la seule envie, c'est partir
Dollar ou dinar, on va pas faire de caprice
On a la pratique, le fond et la forme
Du son, des tas de rime, le bon et la bonne
Calé sur la batterie, j'ai fécondé l'album
Et c'est pas un bad trip, mais j'ai défoncé la prod'
On aime la nuit et pas que dans les nights club
On change de soirée, si dans celle-là y a pas de meuf
Tu t'demandes pourquoi, on te répondra « parce que »
Parce que je suis le plus funky de tout ce foutu rap jeu
Faites péter le moët et le veuve-coquelicot
On est des bohèmes pas des jeunes toxicos
Mes potes, c'est tes potes ; mes copines, c'est tes copines
Un homme, c'est un homme ; une coquine, c'est une coquine

Combien de soucis ? combien de nuit à danser

Plongé dans l'oublie, on rêve que de s'ambiancer
J'oublie mes soucis, qui m'empêchent de pioncer
J'te passe un coup de fil, pour éviter de penser
Combien de soucis ? une vie en chantier
Mais des gens étranges dérangés tentent souvent de freiner nos lancées
Combien de soucis ? ouaisn une vie en chantier
Mais des gens étranges dérangés tentent souvent de freiner nos lancées

Toutes les peines, et toute la haine est partie
Sur les bords de seine, sous les lumières de paris
Et toutes les peines, et toute la haine est partie
Sur les bords de seine, sous les lumières de paris

Yo, les jeunes de la zone, ils sont dans les deux bois
Gadjis et gadjos de marseille à ris-pa
Bien sûr qu'ils ont la pèche et des billets dans les poches
Pour ne pas manquer l'occaz' de rentrer avec un xxx
Saut dans le carré v.i.p, ne pas connaître le flop
Tequila avec un gin, j'suis vrai mais je parais soft
Et j’aperçois des leggings, j'peux te dire que c'est du propre
Et on a du sang de king, mais on s'en fout, mothafucker

Combien de soucis ? combien de nuit à danser
Plongé dans l'oublie, on rêve que de s'ambiancer
J'oublie mes soucis, qui m'empêchent de pioncer
J'te passe un coup de fil, pour éviter de penser
Combien de soucis ? une vie en chantier
Mais des gens étranges dérangés tentent souvent de freiner nos lancées
Combien de soucis ? ouaisn une vie en chantier
Mais des gens étranges dérangés tentent souvent de freiner nos lancées

Les autres musiques de Guizmo