Paroles de Babylone

Aleyna

pochette album Babylone
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Babylone
Clip vidéo

Je manque de temps
Parfois je manque de pudeur
D'imprudence déviante
Noyer à l'alcool et aux heures

Je manque d'envie et d'espoir
J'ai bien le cœur mais pas la raison
Ni même un semblant pour croire
Qu'il reste de la rage ou de la passion

Faudrait que l'on se pardonne
Qu'on s'arrache le cœur ou les yeux
Je ne ferrais pas l'aumône
Mais j'aurai au moins les cieux

J'ai trop à prouver, à donner
Si mirifique soit babylone
Je ne veux ni l'amour ni la pitié
Je me croire au jour, à l'aune

On est une milice, une prémisse
Une rature de jeunesse
Je voudrais mourir, être lisse
Etre à ma place dans les abysses

Faudrait que l'on se pardonne
Qu'on s'arrache le cœur ou les yeux
Je ne ferrais pas l'aumône
Mais j'aurai au moins les cieux

Je vais, je viens et je te pardonne
Je vais, je viens, je suis si loin
Je vais, je viens et je te pardonne
Et chaque va rejoindre son destin

Faudrait que l'on se pardonne
Qu'on s'arrache le cœur ou les yeux
Je ne ferrais pas l'aumône
Mais j'aurai au moins les cieux

Les autres musiques de Aleyna