Paroles de Barillet

Sam's

pochette album Barillet
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Barillet
Clip vidéo

(sam's)
Tu te retrouves dans un coffre menotté, négro fallait pas nous faire chier
Te voilà criblé de balles, mon négro, voilà, fallait pas nous chercher
Que le tout-puissant pardonne pour nos péchés
Pour remplir nos poches, aucune 'lope peut nous l'empêcher
La course à la survie, demande darwin-win, l'homme descend du singe
Dans ma zone mes négros sont restés perchés
Niquer sa mère de vouloir percer
Mon royaume (contre un cheval ?) que j'irai jouer au tiercé
Fait crisser l'cls sur le parking-king, rien à foutre du king
Nique le rap, pas besoin de tergiverser
Sénégal business, sénégal business
Un 10 g dans la poche : sénégal business
Mes cailleras, mes indigènes
Demande à nos daronnes, les soucis remplacent les cours de fitness
Un billet à faire, on est partout
Du mal à s'endormir, on est hanté par le doute
Bénef dans les transac', on est tenté par l'double
Dans la street, à l'aise comme dsk dans une partouze
On te braque, on te casse ou bien on s'associe
J'ai la classe, frank lucas, gros y a pas de soucis
Trop de mythos dans ce game
Ils disent pas parler pour rien mais faut savoir que les balances oscillent

(youssoupha)
Ils voudraient me voir en enfer, six pieds sous terre
Je pourrais le parier
Tellement je suis posé dans ma rue, avec elle-même
Je pourrais me marier
Je fais tourner le barillet, laisse tourner le barillet
Majeur en l'air, je pourrais le faire
Tourner le barillet
Laisse tourner le barillet
Tourner le barillet
Pour passer mes nerfs, jour de colère
Laisse tourner le barillet

(x4)
Laisse tourner le barillet

(s-pi)
Toujours porter mes couilles
Même seul face à quatre, quitte à finir sur un brancard
Toujours rendu les coups
(kwandana soso ?)
T'as beau faire le balèze, vénère sur les photos
T'as beau crier "coño", négro ramène-moi ma liasse de billets xxx
T'imites juste pour un costard
Zaïrois jusqu'à la moelle, mon armoire reste à voir
(tan doumba ?) est dans la te-boi
J'vais lui péter ses pattes arrières sans même la faire boire
Elle rentre avec moi (moi)
Cauchemar de la nation (nation)
Haineux comme végéta, dis bonjour au mauvais garçon
On les respecte plus depuis longtemps
Bats les couilles de la pluie et du beau temps
Comme l'otan, faut des gros montants
Quitte à ce que je coupe ma coke au guronsan
Petit fils de pute, qui t'as dit que j'avais ton temps ?
Je pourrais péter la couronne en ronflant
Sur moi, des rivaux (de basquiat ?), en montant
Je donne des faciales pour de l'argent comptant, bon sang

(youssoupha)
Ils voudraient me voir en enfer, six pieds sous terre
Je pourrais le parier
Tellement je suis posé dans ma rue, avec elle-même
Je pourrais me marier
Je fais tourner le barillet, laisse tourner le barillet
Majeur en l'air, je pourrais le faire
Tourner le barillet
Laisse tourner le barillet
Tourner le barillet
Pour passer mes nerfs, jour de colère
Laisse tourner le barillet

Les autres musiques de Sam's