Paroles de Berlin

Louis Capart

pochette album Berlin
Voir sur Itunes

Date de parution : 07/01/2013

Durée : 0:04:44

Style : World



sonnerie téléphone portable pour Berlin
Clip vidéo

On peut quelquefois se sentir tout près de berlin
Et l'instant suivant s'en aller vers l'île de sein
Laissez-moi rêver d'une île à l'autre cette idée
Qu'entre ces deux points les frontières se sont envolées
Laissez-moi rêver du large au cœur du continent
Que tout homme qui voyage est libre simplement
Qu'il peut embarquer de berlin pour le monde entier
Il n'a jamais eu besoin de visa pour rêver

Je veux être ce voyageur
Aux semelles légères
Qui survole la terre entière
Pour comprendre ses frères

Pour les marins égarés l'etoile du berger
Scintille la nuit tombée toujours du bon côté
Mais pour qui s'est écarté du chemin des humains
Une seule étoile brille et s'appelle berlin
C'est comme un livre d'histoire dont les pages jaunies
Raconteraient les naufrages aux enfants d'aujourd'hui
On y voit le siècle entier se cacher dans l'écrin
De ce diamant condamné au passé clandestin

Ich will ein reisender sein
Um die ganze welt zu sehen
Ich will ein reisender sein
Um die welt zu verstehen

Berlin si je pense à toi comme à mille blessures
C'est que tu empruntes à l'homme toute son aventure
Son rêve insensé qui parlait d'un ordre nouveau
Ses promenades en famille dimanche au bord de l'eau
L'herbe qui pousse aujourd'hui sur les quartiers d'antan
Recouvre dans nos mémoires celles des braves gens
Et les ruines qu'on efface auraient tant à nous dire
Quand tous les enfants du monde s'entraînent à mourir.

Die reise ist vielleicht zu lang
Aber wir kommen an
Auf der insel licht für die welt
Ihr nahme ist berlin

C'est un beau ciel partagé entre soleil et pluie
Qui sur l'eau libre du wannsee se mire aujourd'hui
J'y vois des pages jaunies qui se sont envolées
D'où vient cette peur profonde de les oublier
Aucun pays, ni le mien, au fronton de l'histoire
N'a inscrit l'amour au principe de ses victoires
Alors la douleur sommeille et la paix revenue
La guerre poursuit ailleurs l'histoire sans issue.

Je vous embrasse mes amis
Je vous attends plus loin
Sur la route d'une autre vie
Dans mon île ou...berlin...

Les autres musiques de Louis Capart