Paroles de Bic medium

Feu Chatterton

pochette album Bic medium
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Bic medium
Clip vidéo

Glisser un ongle sous ta robe longue rouge, à ta bouche rose
Glisser un mot à ton oreille
Ad vitam æternam ad vitam

Toi nue sur le linoleum
Ma paume dans ta paume
Je dessine un flacon de laudanum
Avec un stylographe bic médium
Trompe, trompe la vie, petite
De cette petite mort, nos têtes lavées de remords
Tournent comme au lavomatic
D'amour, de haine, de sentiments mêlés
Nos chairs raccolent
Les rouer de coups

J'ai fait des bleus sous ton caraco !
De pudeur...

Avec un stylographe bic médium
Je scarifie sous ton corsage dégraphé mon nom
Et pareil à l'enfant qui décapite des chardons
De son canif en laiton ou en aluminium

J'essaye sur ta peau ma force
Et tatoue dans les forces post-scriptum à nos ardeurs
Ces mots
Ces mots
Ces mots !

Ad vitam aeternam, si tu cherches, tu trouves
Alors marche ou crève
Mais de crainte qu'il ne déborde sur ton sein
Je m'affaire a l'autre sombre dessein
Qui déja me hantait lorsque j'écrivais "ad..."

Avec un stylographe bic médium
Je m'engouffre sadique et aimant
Dans tes profondeurs, ta jungle, lentement
Craignant que tu te mettes a geindre,
Lentement !

Ad vitam aeternam, ad vitam!

J'ai fait des bleus sous ton caraco!
Il n'y eut d'instantané que l'acte
Aucun cliché de vous
Sur mon kodak
Mais des flashs
Et des flash-backs
De tous tes tatouages
Comme eux, mon âme est à toi
Mon âme est à toi!

J'ai fait des bleus sous ton caraco!
Délicieuse erreur que je sais commettre
A jamais ta peau de douce aigreur
A désormais le gout du souvenir et de l'orange amère
De tous tes tatouages
Comme eux, mon âme est à toi

Décline bas, le ciel bleu plein de mon entendement
Bic médium qu'attends-tu de moi ?!
Building qui bat, flic-flac, mes pensées, vieilles breloques
Comme des cloches au quartz, ou breitling ou swatch
Qu'attends-tu de moi?

J'ai fait des bleus sous ton caraco, des plaies sous ton crâne
Ton coeur est sans accrocs, il croule sous le poids des mots décoratifs
Petite cancre
Je ne sais qu'un flacon qui me rend ivre jusqu'au tournis
Et il est plein d'encre...

T'ai-je tuée? raide dingue, je n'entends plus crier, tu es
Raide morte, ton encrier déborde
Comme une seringue pique par intraveineuse
Le sang du bic irrigue ton âme
Vénéneuse!

Décline bas, le ciel bleu plein de mon entendement
Bic médium qu'attends-tu de moi?!
Building qui bat, flic-flac, mes pensées, vieilles breloques
Comme des cloches au quartz, ou breitling ou swatch
Qu'attends-tu de moi ?!

Avec un stylographe bic médium je suis ton pygmalion d'enfer
Puisque tout en toi s'est tu, femme de chair
Te voilà statue
Puisque tout en toi s'est tu, femme de chair

Ad vitam aeternam, ad vitam!

Le jour a tout enseveli là où enfin tout baigne
Et dans un rouge silence violent dis, est-ce que
Tu saignes ?

Sous ta figure un camélia bouge
Qui semble naître contre ta bouche
Si tu saignes réponds !
Mais cela peut être ta robe rouge
Qui sur le lino se répand

Comment jouir du parfum des fleurs
Tantôt je kiffe tantôt je pleure
Comment jouir du parfum des fleurs
Tantôt je kiffe tantôt je pleure
Leur évanescence

Ici gît ton corps gigantesque vallée que j'aimais
Assiéger de mes mains puis de bleu ceindre les sommets

Tu seras belle éternellement
Bordée de camélias
Rouges seulement

Tu seras belle éternellement !
Bordée de camélias !

Comment jouir du parfum des fleurs
Tantôt je kiffe tantôt je pleure
Comment jouir du parfum des fleurs
Tantôt je kiffe tantôt je pleure

Tu seras belle éternellement
Bordée de camélias
Et je pleure...

Puis les pilules s'administrent d'elles mêmes.
Et je fais de l'alpinisme sur des montagnes russes ou helvètes
En décembre
Où est ce que tout ça finit?

Les autres musiques de Feu Chatterton