Paroles de Bien l'bonjour

Kybah Shade

pochette album Bien l'bonjour
Voir sur Itunes

Date de parution : 19/02/2016

Durée : 0:04:14

Style : Pop



sonnerie téléphone portable pour Bien l'bonjour
Clip vidéo

Et je n'veux pas qu'on me donne
Une explication
A tout c'qui n'me ressemble pas
Savoir si je suis le bon
J'avance, je bataille, la latence me cadence,
Inutile pour toi de ram'ner ta science.

Je n'aimerais pas subir, un jour
La nuit l'ennui qui les inondent,
Se faire ronger à petit feu
Par une haine qui les encombrent,

Oui car ils brûlent, et saturent,
Le besoin se fait ressentir,
Pourquoi laisser les gens tranquilles,
Quand on peut tenter d'les détruire.

Et j'aimerais pas perdre mon temps
A clamer que je suis honnête
A vrai dire, rien n'est à prouver,
Je suis comme je suis, je m'en cogne la tête

Contre : les idées reçues, et ce qui s'en dit
Les langues trop pendues, et ce qui s'en suit
A vrai dire mes amis,
Je n'en ai que faire,
Si l'temps vous le permet,
Moi j'ai l'monde qui rêve.

Moi aussi j'ai aimé, médire, crier juger.
Moi aussi j'ai fait le pire, et sans regrets.

Moi aussi j'ai voulu bien aimer les gens,
Et oui à moi aussi les poignards m'ont fait faire semblant.

Et je n'veux pas qu'on me donne une explication
A tout c'qui n'me ressemble pas
Savoir si je suis le bon
J'avance, je bataille, la latence me cadence,
Inutile pour toi de ram'ner ta science.

Alors bouge, bouge, bouge,
Si tu n'aimes pas
Ce que je fais de moi,
Soulage ta conscience,
Par ta condescendance,
Bien l'bonjour au besoin d'existence.

Alors bouge, bouge, bouge,
Si la vie pour toi,
C'est celle que tu n'as pas,
Inventer des histoires

Car tu n'existes pas,
Bien l'bonsoir l'ami,
Et bon courage pour l'ennui.

Qu'elles doivent être longues tes journées
A observer chacun d'mes pas
Mon con tu dois vraiment t'faire chier
Pour à ton âge avoir b'soin d'ça

C'est vrai que j'suis pas assez grand
Pour savoir quels sont mes défauts
J'avais tellement besoin d'un gland
Quelqu'un d'puissant, quelqu'un d'plus haut

Et puis c'est pas comme si le monde
Partait déjà assez en couilles
Non il faut toujours qu'il reste un fion,
Assez débile pour en refoutre

Pardon, de faire passer ma vie avant,
Pardon, de virer les gens suffisants,
Pardon de ne pas être comme toi
Un être trop parfait
Pardonne moi aussi de n'en avoir rien à branler.

Moi aussi j'ai aimé, salir bien proprement,
Moi aussi, j'ai fait le pire, juste en passe temps

Moi aussi j'ai aimé, piétiner les gens,
Mais sans trop vouloir te juger, j'avais 14 ans

Et je n'veux pas qu'on me donne
Une explication
A tout c'qui n'me ressemble pas
Savoir si je suis le bon
J'avance, je bataille, la latence me cadence,
Inutile pour toi de ram'ner ta science.

Alors bouge, bouge, bouge,
Si tu n'aimes pas
Ce que je fais de moi,
Soulage ta conscience,
Par ta condescendance,
Bien l'bonjour au besoin d'existence.

Alors bouge, bouge, bouge,
Si être pour toi,
C'est chialer à tout va,
Inventer mon histoire
Car la tienne n'existe pas,
Bien l'bonsoir l'ami,
Et bon courage pour la vie

Les autres musiques de Kybah Shade