Paroles de Blues

Léo Ferre

pochette album Blues
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Blues
Clip vidéo

On veille, on pense à tout à rien
On écrit des vers, de la prose
On doit trafiquer quelque chos'
En attendant le jour qui vient
La brume quand point le matin
Retir' aux vitres son haleine
Il en fut ainsi quand verlaine
Ici doucement s'est éteint
Plusieurs sont morts, plusieurs vivants
On n'a pas tous les mêmes cartes
Avant l'autr' il faut que je part'
Eux sortis je restais rêvant
Tout le monde n'est pas cézanne
Nous nous contenterons de peu

L'on pleur' et l'on rit comm' on peut
Dans cet univers de tisane

"jeune homme qu'est-ce que tu crains
Tu vielliras vaille que vaille"
Disant l'ombre sur la muraill'
Peinte par un breughel forain
On veill', on pens' à tout à rien
On écrit des vers, de la prose
On doit trafiquer quelque chose
En attendant le jour qui vient
On veill', on pens' à tout à rien
On écrit des vers, de la prose
On doit trafiquer quelque chose
En attendant le jour qui vient....

Les autres musiques de Léo Ferre