Paroles de Booska blacklist n guest 1

Sofiane

pochette album Booska blacklist n guest 1
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Booska blacklist n guest 1
Clip vidéo

(samples de sofiane & youssoupha)
Dans ma banlieue y'a des gens sérieux, la rue se confie à nous
Des salvatore riina, des lucky luciano
Les schmits c'est pas leur cour, c'est pas leur jour
Les soldats sont des pions, les fous restent collés à leur tour
Sont prêts à crever pour leurs fours, la paro s'amplifie
Tu m'touches ap', j'te touche ap' : on s'checke en mode wi-fi

Ok, j'ai beau brailler sur des dizaines de mesures
J'peux rien t'dire d'original qu'un autre rappeur t'ait jamais dit
Parce que finalement nos plaintes sont les mêmes
On décrit la même réalité, on dénonce les mêmes problèmes
Titre après titre, album après album
Au point que j'ai l'sentiment que tout ça n'est qu'un éternel recommencement

(youssoupha)
Éternel recommencement : ça fait 8 piges
Need money gang revient pour compter les victimes
C'est fiansomaan qui rentre dans la bine-ca
Brink's canonnier, c'est le lyriciste bylka

(sofiane)
Il faut pas s'détourner des siens
Viens pas hurler la nuit avec les loups si tu passes tes journées avec les chiens
La gloire : j'aurais jamais pensé croiser ça
Mes cicatrices c'est comme mes larmes : trop d'fierté pour te montrer ça
J'viens d'où petit frère compte ses douilles et son kalash'
Un peu d'cran, devenir grand : si t'as les couilles, c'est bon t'as l'âge
On m'achète pas pour quelques milliers, ma fille
Mes éditions c'est comme mon cul : tu les verras jamais d'ta vie
J'critiquerai pas l'industrie, tant qu'ça marche, à ton avis :
Est-ce que j'aurais laissé des bouffons m'raconter ma vie ?
On récolte le mauvais qu'on sème, t'inquiète papa m'a dit
Pense pas venir tirer sur l'videur qui t'recale au paradis
Où est mon zamy que j'prenais pour mon poto ?
T'es en galère de schlass ? sers-toi frère, y'en a plein dans mon dos
Tout repris à zéro, si seul qu'on creuse des pages
Laisse-les volets fermés quand la tempête faisait rage
Il faut pas s'détourner des nôtres
Viens pas rapper avec nous si tu vas chanter la marseillaise avec les autres
De rage lorsque le rap français m'isolait

Tous me visaient avec la foudre alors j'ai fermé les volets
J'ai fait ma place en attendant qu'l'hiver sonne, qu'il résonne
J'prends ma part et j'me cache derrière personne
J'ai pris des battes dans les jantes, mes cordes vocales dans les douilles
J'ai pris des balles dans les jambes mais l'principal c'est les...
Usé, chargé, ils me visaient de peur
Que j'aille détruire leur carrière quand ils me brisaient le cœur
Qu'ils se dénoncent ceux qui me voyaient en enfer d'emblée
Vilain petit canard devenu monstre à les faire trembler
Fumer la vie quand le passé effrite l'avenir
L'oiseau ne quitte pas l'nid, rassure-toi : c'est juste un rat qui quitte le navire
La paix sur nos méfaits, c'que nos complices heurtent
Des girouettes qui changent d'équipe, nan : qui changent de t-shirt
Envoie un moussaillon faire vriller l'reportage
Xxx tapis comme des lions qui t'enculent sans crier : "À l'abordage"
Oh mon dieu, on s'en serait passé
J'suis tellement dos au mur xxx ma colonne vertébrale s'est cassée
Y'a pas d'oscar pour nos histoires, on crame le score
On s'récompense nous-mêmes quitte à braquer, voler la palme d'or
Joue pas, l'rap game, c'est toi qu'on graillera
2-0-13, t'avais jamais entendu de rap caille-ra
Ils disent : "y'a so ! que les esquimaux prennent un pull"
Que mon écriture est un cap que dis-je un cap, c'est une péninsule
Baisse la musique, y'a rien à fêter
Bien sûr que le meilleur rappeur de france a les chicots pétés

"blacklist ii"
Booska-p, prims, yep
Nmg, fiansomaan

93 monsters, on respire juste par principe
On fait l'max, j'ai des fourmis qui flambent avec la air max
J'ai jeté du talent au peuple, aux vrais, aux fourbes
Les puncher tous, j'ai fait l'même coup qu'jésus avec le rhobs
Qui parle assumera la colère, ta loi unique
J'l'enraye ici : qui paye les violons choisit la musique
"i need money", ma banlieue a un cri : ahouuu !
Vivre et posséder la vérité a un prix, frère
S'empêcher d'bomber l'torse, même quand les pecs éclatent
Le roi est...

Les autres musiques de Sofiane