Paroles de Burn (traduction)

Deep Purple

pochette album Burn (traduction)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Burn (traduction)

Les cieux sont rouge, je ne comprends pas,
Minuit écoulé, je vois encore la terre.
Les gens disent que la femme est damnée,
Elle vous brûle avec un mouvement de sa main.
La cité est en flamme, le village aussi.
Les flammes venant de la femme prennent de la hauteur.
Nous étions fous, nous la traitions de menteuse.
La seule chose que j’entends est "brûle!"

Je n'ai pas cru qu'elle était la semence du diable
Elle disait, "soyez tous maudits, vous n'apprendrez jamais!
Quand je pars il n'y a pas de retour"
Le peuple se moquait d'elle jusqu'à ce qu'elle dise "brûle!"
Un avertissement avait été lancé, tout le monde s'en fichait.
La terre tremblait, nous nous tenions là et nous regardions.
Quand c'est arrivé, personne n'a été épargné.
J'entends encore "brûle!"

Vous savez que nous n'avions pas le temps,
Nous ne pouvions même pas essayer.
Vous savez que nous n'avions pas le temps.

Vous savez que nous n'avions pas le temps,
Nous ne pouvions même pas essayer.
Vous savez que nous n'avions pas le temps.

Les cieux sont rouge, je ne comprends pas,
Minuit écoulé, je vois encore la terre.
Les gens disent que la femme est damnée,
Elle vous brûle avec un mouvement de sa main.
Un avertissement avait été lancé, tout le monde s'en fichait.
La terre tremblait, nous nous tenions là et nous regardions.
Quand c'est arrivé, personne n'a été épargné.
J'entends encore "brûle!"

Les autres musiques de Deep Purple