Paroles de C'est une gamine charmante

Jack Lantier

pochette album C'est une gamine charmante
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour C'est une gamine charmante

Quand je la croisai l'autre soir,
C’était vers minuit, rue d'athènes
La voyant seule qui se promène,
Je lui dis : mon enfant, bonsoir
J'ajoutai : a cette heure indue,
Que faites-vous donc dans la rue ?
Naïvement, et sans savoir,
Elle dit : je fais le trottoir.

C'est une gamine charmante, charmante, charmante,
Qui possède une âme innocente, innocente
En elle, tout est poésie, poésie
Elle a vraiment un nom charmant,
Aspasie (ou : elle répond au joli nom d'aspasie)

Devant la blancheur et l'éclat
De son cou plus blanc que l'albâtre,
Je m’écrie : quel coup de théâtre,
Quel coup du ciel, quel coup d'etat !
Oh ! fit-elle d'un p'tit air honnête,
Vous n' connaissez que mon coup d' tête,
Mais vous serez chipé, je l' crains,
Quand vous connaîtrez mon coup de reins !

C'est une gamine charmante, charmante, charmante,
Qui possède une âme innocente, innocente
En elle, tout est poésie, poésie
Elle a vraiment un nom charmant,
Aspasie (ou : elle répond au joli nom d'aspasie)

Les autres musiques de Jack Lantier