Paroles de C'est vrai

Zizi Jeanmaire

pochette album C'est vrai
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour C'est vrai

Oui c'est moi me voila je m'ramène
J'ai vu london j'ai vu turin
L'autriche-hongrie
Mais de vienne il fallait que j'revienne
Car je n'peux pas moi je vous l'dis
M'passer de paris
Ce paris qui pourtant vous chine tant et tant

On dit que j'aime les aigrettes
Les plumes et les toilettes
C'est vrai
On dit que j'ai la voix qui traîne
En chantant mes rengaines
C'est vrai
Lorsque ça monte trop haut moi je m'arrête
Et d'ailleurs on n'est pas ici à l'opéra
On dit que j'ai l'nez en trompette
Mais j'serais pas mistinguett
Si j'étais pas comme ça

Que c'est bon quand on vient d'amsterdam
Et qu'on a vu pendant des mois des tas d'pays
De retrouver le macadam de paname

Ses autobus et son métro et ses taxis
Paris et ses boulevards avec tous ses bobards
On dit que j'ai de grandes quenottes
Que je n'ai que trois notes
C'est vrai
On dit que j'aime jouer les arpètes
Les marchandes de violettes
C'est vrai
Mais ne voulant pas chiper aux grandes coquettes
Leur dame aux camélias moi j'vends mes bégonias
On dit que j'ai de belles gambettes
Mais j'serais pas mistinguett
Si j'étais pas comme ça

On dit quand je fais mes emplettes
Que j'paye pas c'que j'achète
C'est vrai
On dit partout et l'on répète
Que j'lâche pas mes pépettes
C'est vrai
Mais si elle faisait comme moi pour sa galette
Marianne n'aurait pas un budget aussi bas
Et si l'on mettait à la tête des finances mistinguett
On en serait pas là !

Les autres musiques de Zizi Jeanmaire