Paroles de C'était dimanche

Mireille Mathieu

pochette album C'était dimanche
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour C'était dimanche
Clip vidéo

Là-bas dans la ruelle
Les gens parlent tout bas d'elle
Elle est si belle
On dit qu'elle est un peu folle
Depuis le jour où elle pleura d'amour à l'âge de l'école

C'était dimanche
Elle croyait que ce serait un jour de chance
Elle dansait, elle tournait en robe blanche
C'était dimanche
Il souriait, il lui disait les mêmes mots
Les mots qui traînent dans les rengaines sur les pianos
C'était dimanche
Je les voyais se noyer dans le tourbillon
L'accordéon se prenait pour un violon
Ils sont partis dans cette nuit, c'était dimanche
Elle croyait que ce serait un jour de chance

Après, je ne sais plus
Je sais seulement qu'il a plu

Toute la nuit
On l'a trouvé dans la rue
Évanouie, et les gens parlent d'elle, là-bas dans la ruelle

C'était dimanche
Elle croyait que ce serait un jour de chance
Elle dansait, elle tournait en robe blanche
C'était dimanche
Il souriait, il lui disait les mêmes mots
Les mots qui traînent dans les rengaines sur les pianos
C'était dimanche
Ça s'est passé dans une rue comme toutes les rues
Les violons et le garçon ont disparu
Ça s'est passé dans un amour comme tous les jours
Ce sont toujours, toujours les mêmes, les mêmes qui s'aiment

C'était dimanche
Elle croyait que ce serait un jour de chance
Et ce ne fut qu'un jour de plus où il a plu
Un jour que dieu n'a pas fait mieux qu'un jour d'adieu
Ça s'est passé dans une rue comme toutes les rues

Les autres musiques de Mireille Mathieu