Paroles de Ca c'est paris

Maurice Chevalier

pochette album Ca c'est paris
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Ca c'est paris

Paris... reine du monde
Paris... c'est une blonde
Le nez retroussé, l'air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui te connaissent
Grisés par tes caresses
S'en vont mais revienn'nt toujours
Paris... à tes amours !

La p'tit' femme de paris
Malgré ce qu'on en dit
A les mêmes attraits
Que les autres oui, mais
Ell' possède à ravir
La manière d' s'en servir
Elle a perfectionné
La façon de s' donner
Ça, c'est paris !
Ça, c'est paris !

Paris... reine du monde
Paris... c'est une blonde
Le nez retroussé, l'air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui te connaissent
Grisés par tes caresses
S'en vont mais revienn'nt toujours
Paris... à tes amours !

Ce n'est pas la beauté
Dans un peplum drapé
Ell' s'habille d'un rien
Mais ce rien lui va bien.
Quand elle a dix-sept ans,
C'est un bouton d'printemps,
Mais l'bouton s'ouvrira
Et tout l'monde s'écriera...

Paris... reine du monde
Paris... c'est une blonde
Le nez retroussé, l'air moqueur

Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui te connaissent
Grisés par tes caresses
S'en vont mais revienn'nt toujours
Paris... à tes amours !

Elle a des boniments
Tout à fait surprenants:
Vous lui dit's: ma mignonn'
Viens danser l'charleston.
Quand elle est dans vos bras,
Ell' vous murmur' tout bas:
Qu'est-c'qu'y a sous ton veston?
Dis-le moi, charles, est-c't'on.

Paris... reine du monde
Paris... c'est une blonde
Le nez retroussé, l'air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui te connaissent
Grisés par tes caresses
S'en vont mais revienn'nt toujours
Paris... à tes amours !

Mesdam's, quand vos maris
Vienn'nt visiter paris,
Laissez les venir seuls,
Vous tromper tant qu'ils veul'nt
Lorsqu'ils vous reviendront,
J'vous promets qu'ils sauront
Ce qu'un homm' doit savoir
Pour bien faire son devoir

Paris... reine du monde
Paris... c'est une blonde
Le nez retroussé, l'air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui te connaissent
Grisés par tes caresses
S'en vont mais revienn'nt toujours
Paris... à tes amours !

Les autres musiques de Maurice Chevalier