Paroles de Camion bâché

Gérard Manset

pochette album Camion bâché
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Camion bâché
Clip vidéo

Camion dans la nuit
Camion bâché
Comme un ballon lâché
D'illusions, d'espoirs
Et le sang taché
Sangles attachées
Ne plus rien vouloir
D'une époque à vomir
Ne plus rien dire
Rouler dans le noir
Par les rêves attaqués
Sur les bas-côtés
Du désespoir

Camion dans le noir
S'en va ce soir
Pour ne plus revenir
Sur la banquette arrière
De skaï noir
Un enfant respire
Une fille aux yeux clairs
Aux membres fragiles
Dort dans un linge
Comme une plume d'ange
Dans un lange
Tombé des cieux

Et dans le bruit des essieux
Le vacarme d'enfer
Du camion de fer

Camion dans la nuit
Que savez-vous de lui
De ce qu'il laisse encore
De tristes décors
Piétiner le reste
Quand le monde a la peste
Ce qu'il lui reste
C'est la forme endormie
Dans une couverture
Sur la banquette dure
C'est la seule figure
Le seul paysage
Debout comme un mirage
Le visage de l'ange
Qui dort dans son lange
Tombe des cieux

Et dans le bruit des essieux
Le vacarme d'enfer
Du camion de fer
Camion

Tout ce qu'il lui reste
Quand le monde a la peste
C'est la forme endormie

Camion dans la nuit
Camion blindé
Depuis tant d'années
Tant de coups bas
Sans lumières et sans mats
Lampes arrachées
Camion s'en va
D'une époque à vomir
L'histoire dira
Ce qu'il faut retenir

Sur un tronc d'acacias
Hurlement de pneus
Vitre en éclats

Camion broyé
Et sur son cahier
Trois lignes encore
Trois mots rayés
Les trois mots d'un noyé
Dont on repêche le corps
Par une nuit sans lune
Une main passée
Dans les boucles brunes
Sur le front de l'ange
Dans son lange
Tombé des cieux

Et dans le bruit des essieux
Le hurlement d'enfer
Du camion de fer

Camion dans la nuit
Camion brisé
Vitres irisées
Jonchant le sol
Dans un creux chemin
Ecrasant la main
Dont l'âme s'envole
Qui respire encore
Comme ensorcelé
Caressant le corps
Et la nuque grise
D'adulte broyé
Où les os se brisent
Dans le camion bâché
Eclaté devant
Où passe le vent
Pour aller sécher
Le front de l'enfant
De larmes mouillé

Dans le camion bâché
Eclaté devant
Où passe le vent
Pour aller sécher
Le front de l'enfant
De larmes mouillé

Camion sanctifié
De terre soulevé
Droit vers les cieux
Le reste effacé
L'arbre enfoncé
En son milieu
L'habitacle ouvert
Sur le tapis vert
De mousse indolore
L'ange aux cheveux clairs
Regarde son père
Conduire encore

Camion dans la nuit
Camion
Camion
Camion
Camion
Camion

Les autres musiques de Gérard Manset