Paroles de Cathodic funeral (traduction)

Die Form

pochette album Cathodic funeral (traduction)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Cathodic funeral (traduction)

Vu qu'on est plus assoiffés de boire leurs larmes, le fer tranche les yeux des enfants,
Tranche les yeux des enfants. tu n’as qu’à éteindre, éteindre pour revivre,
Tourner ta tête vers ailleurs pour t'extraire de l’angoisse, frapper cet écran d'une pierre,
Mais où pourrais-tu trouver une pierre?
Plutôt que de regarder ces images de souffrance, ou de sang se déversant hors de plaies ouvertes.

Corridor sans fin au travers du spectre de lumière, d'où les tortures et les punitions sont fomentées.
Tu fermes les rideaux, tu éteins la lumière; dans ta main tu tiens une pierre.
Et tendis que la roue des exécutions tourne dans ton esprit, je suis des yeux la lame du couteau.
Tendis que les systèmes grondent, ce diaphragme diabolique fait un zoom sur toi: clarté absolue!
Tu fermes les rideaux, tu éteins la lumière, tu tournes ta tête vers ailleurs,
Ensuite tu tiens une pierre… mais pourquoi frappes-tu ta tête, pourquoi frappes-tu ta tête?!

Les autres musiques de Die Form