Paroles de Célimène

David Martial

pochette album Célimène
Voir sur Itunes

Date de parution : 29/05/2000

Durée : 0:04:11

Style : World



sonnerie téléphone portable pour Célimène
Clip vidéo

Célimène

1. de-puis deux mois
J'en re-viens pas
Je m'de-man-de si je n'rêv' pas
Tout ça est bien trop beau pour moi
I-ma-gi-nez
U-ne pou-pée
La plus bell' fill' du pa-ys
Et la plus a-mou-reus' aus-si
C'est tout ce-la
Cé-li-mèn'
Et plus que ça
Cé-li-mèn'
Et c'est pour mèn'
Cé-cé-cé-cé-li-mèn'
Moi je nag' en plei-ne fo-lie
Cet-te fo-lie-là c'est la vie
Moi je nag' en plei-ne fo-lie
Cet-te fo-lie-là c'est la vie
Cé, cé, cé, célimène
On m'a-vait dit tu ver-ras qui c'est
Bien-tôt tu en au-ras plus qu'as-sez
Cé, cé, cé, célimène
Mais quand on s'est ren-con-tré
J'é-tais tout à fait fau-ché
Ça ne l'a pas em-pê-chée
De se lais-ser in-vi-ter
Cé, cé, cé, célimène
On pass' nos jour-nées à s'em-bras-ser
Cé, cé, cé, célimène
L'a-mour - ell' en a ja-mais as-sez
Cé, cé, cé célimène
A-près - on s'en-dort tout en-la-cé
Cé, cé, cé, célimène
Cé, cé, cé, célimène
On pass' nos jour-nées à s'em-bras-ser
Cé, cé, cé, célimène

L'a-mour - ell' en a ja-mais as-sez
Cé, cé, cé, célimène
A-près - on s'en-dort tout en-la-cés
Cé, cé, cé, célimène
On se - ré-veill' pour re-com-men-cer

2. dans le pa-ys
Je suis mau-dit
De moi ils sont tous ja-loux
Et de nous voir ça les rend fous
De-puis tou-jours
Ils meur'nt d'a-mour
Pour la bel-le cé-li-men'
Mais en ba-teau ell' les em-men' moi
Cé-li-men'
Qu'ell' est tout ça
Cé-li-men'
Et c'est pour mèn'
Cé-cé-cé-cé li-mèn'
Puis-que je l'aim' à la fo-lie
Et qu'ell' est bell' com-me la vie
Cé, cé, cé, célimène
Cé, cé, cé, célimène
Tous tes sous ell' va les dé-pen-ser
Cé, cé, cé, célimène
Et quand on s'est ren-con-tré
Tout' la nuit on a dan-sé
On n'pou-vait plus s'ar-rê-ter
Quand la mu-si-qu' a ces-sé
Cé, cé, cé, célimène
Cé, cé, cé, célimène
Cé, cé, cé, célimène
Cé, cé, cé, célimène
Cé, cé, cé, célimène
Cé, cé, cé, célimène
L'a-mour - ell' en a ja-mais as-sez
A-près - on s'en-dort tout en-la-cés
On se - ré-veill' pour re-com-men-cer