Paroles de Cette chanson qui ne vient jamais

Louis Capart

pochette album Cette chanson qui ne vient jamais
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Cette chanson qui ne vient jamais
Clip vidéo

Elle m'attend le matin mais se joue de mes refrains
Cette chanson qui ne vient jamais.
À nos images d'ennui elle oppose le mépris
Je vivrai sans elle désormais.

J'ai des chansons plein ma maison
Des mélodies que doucement je chante pour passer le temps
Mais la chanson, la vraie chanson
Est celle qui dans le silence a troublé notre indifférence.

Il faut des mots pour parler, des paroles pour chanter
Tout paraît si facile un instant
Si la musique et la vie chaque jour sont réunies
Elles ne sont pas amies pour autant.

Je les attends depuis longtemps
Mais à la vérité les mots semblent vouloir tourner le dos
Et ma chanson est en prison
Dans ma tête où chaque silence a le goût de l'indifférence.

La vie dans notre pays est rude et l'homme s'ennuie
Je n'ai guère envie de le chanter
On se meurt dans notre ville, on a fermé les usines
Il faudra bien vous le raconter.

J'ai des chansons plein ma maison
Des mélodies que doucement je chante pour passer le temps
Mais la chanson, la vraie chanson
Est celle qui dans le silence a troublé notre indifférence.

Quand on n'a que le ciel gris pour habiller notre vie
Tout n'est pas si facile à chanter
Quand on connaît la misère on a du mal à se taire
Autant de peine à se raconter.

J'ai des chansons plein ma maison
Des mélodies que doucement je chante pour passer le temps
Mais la chanson, la vraie chanson
Est celle qui dans le silence a troublé notre indifférence.

Mais dans un nouveau matin on oubliera nos chagrins
Il sera venu le temps rêvé
On écrira des chansons sur des airs d'accordéon
Au rythme des refrains à danser.

Des mélodies de notre vie
Légères comme la dentelle aux épaules des demoiselles
Et nos souliers sur le plancher
À chaque pas de notre danse n'auront qu'a donner la cadence

Les autres musiques de Louis Capart