Paroles de Chaque jour

Georgio & Hologram Lo'

pochette album Chaque jour
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Chaque jour
Clip vidéo

(georgio)
J'me dis faut que je reste brave mais l'alcool me rend saoul et colérique
Je vous l'avoue je suis dans le flou c'est trop pénible
J'arrête mes recherches de taff, d'école
Je veux pas qu'on parle de colle (naaan)
Je souffre déjà dans mes rimes
Des fois t'as comme envie d'écrire tout ce que t'as dans la tête
Dans mon coeur c'est pas la fête
Faut que je le fasse avant qu'une balle m'atteigne
Car j'ai traîné dans la rue
Dealé dans la rue
Mais j'suis pas un voyou
Juste influencable
Comment parler sans lacune
Très vite j'ai quitté le collège
Insouciant c'est affolant
Comment j'ai pu rêver de billets violets
Mais j'suis resté moi
Oui maman j'aime traîné le soir même si tu détestais ça
J'ai jamais fais parti de ceux qui pillaient leurs mères (jamais)
On a jamais fait les putes
Quand la flicaille nous arrête
Sur la vie de oim on la ferme
On rêvait de biatches de barrettes
Mais toujours aux postes pour des histoires de raquettes
On est con et minable je l'admet

On m'a dit ptit tu dviendras grand
Mais c'est quand, j'attends
Quand j'chante, j'me vide l'esprit
Cherche un ptit ness-bi pour les grandes vacances
Franchement
Bonheur pourquoi t'es parti
Pourrais tu r'aimé ma vie
J'aimais nous voir ensemble

On m'a dit ptit tu dviendras grand
Mais c'est quand, j'attends
Quand j'chante, j'me vide l'esprit
Cherche un ptit ness-bi pour les grandes vacances
Franchement
Bonheur pourquoi t'es parti
Pourrais tu r'aimé ma vie
J'aimais nous voir ensemble

Et chaque jour j'cours pour pas qu'la vie tacle
Je vais grandir et vivre sur ma rive droite
Et chaque jour j'cours pour pas qu'la vie tacle
Je vais grandir et mourir sur ma rive droite

(georgio)

J'connais la vie et ses impératifs
Ma mère m'a dit si tu veux partir ok
Mais pas sur un coup de tête je suis pas materazzi
J'lai fais sans regrets
Pas de mauvais choix même si c'est chaud des soirs
Quand j'ai plus de pâtes, j'fais des chromes dans les ke-gré d'ma ville (pariiis)
Toi qui m'a vu naître
Qui a su être indifférente
Quand tout allais mal et j'voulais pas qu'on me croise
Comme ox j'suis casanier avec la fênetre ouverte sur le monde
A des kilomètres de tout ces shlag en boîte
J'me suis trompé vas-y qu'le temps passe vite
Et qu'on est tous sembable (maiiis)
J'me sens différent, j'me sens fragile
Le morale monte et chute
La routine un saut à l'élastique où tu remontes ap
Quand les gens t'ont déçu
J'passe des sales dimanches
J'vois ma ptite femme qui m'mens
Je pense à la veille à cette soirée
Où j'ai vu mon enfoiré de fayssal qui danse
J'mène ma vie de baisé
Que du rap, aucune abstinence
Et je me rappelle que pour exister j'ai écris ce refrain qui chante

On m'a dit ptit tu dviendras grand
Mais c'est quand, j'attends
Quand j'chante, j'me vide l'esprit
Cherche un ptit ness-bi pour les grandes vacances
Franchement
Bonheur pourquoi t'es parti
Pourrais tu r'aimé ma vie
J'aimais nous voir ensemble

On m'a dit ptit tu dviendras grand
Mais c'est quand, j'attends
Quand j'chante, j'me vide l'esprit
Cherche un ptit ness-bi pour les grandes vacances
Franchement
Bonheur pourquoi t'es parti
Pourrais tu r'aimé ma vie
J'aimais nous voir ensemble

Et chaque jour j'cours pour pas qu'la vie tacle
Je vais grandir et vivre sur ma rive droite
Et chaque jour j'cours pour pas qu'la vie tacle
Je vais grandir et mourir sur ma rive droite

Tu me connais ouais
18e
Marx do'

Les autres musiques de Georgio & Hologram Lo'