Paroles de City-light

Tue Loup

pochette album City-light
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour City-light

Dis la belle trembles-tu parfois
De la surchauffe de nos cerveaux
Quand les yeux dilatés
Dans le ciel de san francisco
On voyait des vikings
A l'air hagard et belliqueux
Bondir de leurs drakkars
Et mettre la plage en feu
Et le grand poisson blanc
Avec son sourire effrayant
Et mes mains sur tes seins
Avec ton sourire d'enfant

Et le brouillard tous les soirs
Vient mouiller tes boucles noires

Oh brouillard mélancolique
Qui me ramène au pacifique

Dis la belle trembles-tu encore
De la surchauffe de nos cerveaux
Quand les yeux dilatés
Dans les rues bondées de castro
On voyait des drag-queens
A la fulgurante beauté
Se pâmer au balcon
Et mettre la foule à leurs pieds
Herbe grasse et crépitante
Entre tes doigts impatients
Bouche lasse haletante
Sous mes doigts bat ton sang

Les autres musiques de Tue Loup