Paroles de Coco

Castelhemis

pochette album Coco
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Coco
Clip vidéo

C'est l'histoire d'un copain qui s'appelait coco
Musicien, mais pas trop, plutôt guérillero
Guérillero de la voix
Guérillero toutes les fois
Qu'il nous prenait par la main
Pour chanter ses refrains
Il nous était venu d'un pays lointain
Nous, on n'en savait pas plus sauf qu'il était latin
Qu'il avait quitté un beau jour son pays
Qu'il était parti pour un général en folie

Et c'était coco ci
Et c'était coco ça
Et c'était coco joue nous de la samba
Et coco il jouait
Et coco il chantait
Et il nous prenait, il nous emmenait

Et c'était coco ci
Et c'était coco ça
Et c'était coco joue nous de la bossa
Et coco il jouait
Et coco il chantait
Mais jamais tout à fait ne nous ramenait

Il chantait dans le vent des millions d'accents
Qui parfumaient nos cœur comme un peu de piment
Il avait le sourire de quelqu'un qui a vu

Les étoiles mourir et qui n'oubliera plus
Il faisait des merveilles en prenant sa guitare
Il en sortait du soleil quand il se faisait tard
Il effaçait le froid, il effaçait la nuit
Y'avait plus que sa voix ...
Chantant d'étranges mélodies

Et c'était coco ci
Et c'était coco ça
Et c'était coco joue nous de la samba
Et coco il jouait
Et coco il chantait
Et il nous prenait, il nous emmenait

Le matin il allait on ne sait trop où
Pour cacher son sommeil, un peu comme un coucou
Je courrais comme un fou, je le suivais partout
Pour apprendre à jouer des chansons d'acajou
Qui parlent de bambous, ou de bois parfumés
De bois de pernambouc dont on fait les archets
Qui font vibrer les cœurs, qui font danser les corps
Rien qu'au son de sa voix, on changeait de décors

Et c'était coco ci
Et c'était coco ça
Et c'était coco joue nous de la samba
Et coco il jouait
Et coco il chantait
Et il nous prenait, il nous emmenait

Les autres musiques de Castelhemis