Paroles de Comme une ombre

Gérald De Palmas

pochette album Comme une ombre
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Comme une ombre

Dès que les lumières s'éteignent
Quand le doute s'installe en moi
Je sens que la nuit est mienne
Je ne ressens plus le froid

Et je ne tiens plus les rênes
Attiré par le côté sombre
Sur les murs je glisse sans peine

Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre

Sur les toits j'observe la vie
De tous ceux qui vivent la nuit
Ces gens usés par l'ennui
Et dire que j'en fais partie

Mais ici c'est mon domaine
Dans la nuit je peux me fondre
Sur les murs je glisse sans peine

Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre

Tous mes pouvoirs me quittent
Il est trop tard pour la fuite
Rester encore j'hésite
Car je sens le froid qui m'attend en bas

Mais tous mes rêves disparaissent
La nuit laisse la place au jour
Je flotte dans une brume épaisse

Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre

Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre
Comme une ombre

Les autres musiques de Gérald De Palmas