Paroles de Comme une soif...

Faycal

pochette album Comme une soif...
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Comme une soif...
Clip vidéo

(fayçal)
Comme une soif de partir sans fric, entre les pages d’un livre
Ou sur une plage rendue ivre par des lieux sauvages, des criques
Soif d’un juste milieu, soif de louanges pour nos martyrs
De ressentir que des anges traînent sous les cieux
Soif de gestes gracieux, d’un bonheur à la sauvette
Soif d’être audacieux, j’attends mon heure dans la navette
Soif de garder honneur et respect face aux reproches
Soif de paix pour nos proches, du prude au plus grand déconneur
Soif de cran devant des connards, d’être rude dans l’impact
J’ai la soif d’un zonard, artiste errant sur deux compacts
Soif de voir mes parents, ces repères qui me régulent
Soif d’une paire de virgules pourtant pas soif d’être apparent
Soit de quitter ce qui me botte, de risques sans remord
De voir à quitter tous les potes, à trop tourner leur disque est mort
Soif de revoir mes zincs, de détourner leurs soucis
De tout retourner même à cinq, d’une dernière tournée ce coup-ci

(k-teb)
J’ai comme une soif de liberté, pouvoir enfin m’évader
Brisons les règles qu’ils ont dressées
J’ai soif de voir enfin mes rêves devenir réalité
Ouais j’ai comme une soif de liberté, pouvoir enfin m’exprimer
Marre qu’ils nous disent comment penser
J’ai simplement comme une soif d’authenticité

(littledemo)
Comme une soif que rien ne désaltère
Mon cœur et mes artères ont soif de sang neuf pendant que j’déblatère
Soif de cette voie que nos angoisses (occupent ?)
J’ai soif de rimes alors peaufine celle-ci mais n’en remplace aucune
Soif de rencontre et de solitude
J’ai des frissons devant la femme comme mon voisin a soif de jolies culs
Soif d’amour même afféré à sillonner la ville
Soif de son appel car c’est lui seul qui m’a donné la vie
Soif d’écriture mais les mots sont des traîtres
Les saisons se répètent, nos peines sont profondes comme l’oraison des prêtres
J’ai soif de cette vie même quand elle s’éloigne
J’ai soif de cette vie, que mes rimes en témoignent

J’ai soif de ces détails que tu négliges
Les érige en pierre de taille, sur lesquels ma plume s’aiguise
Soif de médailles ? non, j’ai soif d’une autre soif
Quand les satisfactions deviennent le seul salaire de notre taf

(k-teb)
J’ai comme une soif de liberté, pouvoir enfin m’évader
Brisons les règles qu’ils ont dressées
J’ai soif de voir enfin mes rêves devenir réalité
Ouais j’ai comme une soif de liberté, pouvoir enfin m’exprimer
Marre qu’ils nous disent comment penser
J’ai simplement comme une soif d’authenticité

(littledemo puis fayçal)
Soif de tout car mon passé reste désertique
Soif coupable quand le doute en moi fait tomber ces verdicts
Soif de cette ivresse qu’ils réduisent à l’alcool
Soif d’enfin quitter le réduit et l’alcôve
Comme une soif d’ouverture, de sens et de vertu
De silence et de lecture, de prise de conscience et d’air pur
Soif de la source cachée derrière les devantures
Soif de ce "je ne sais quoi" qui xxx aventure

Soif d’amour sans antidote, de sentiments vrais
Même le ciment est navré là où tour à tour ça radote
Soif d’un grand retour aux sources, le fleuve est pollué
Tout s’abreuve d’un son dilué, les miens ne sont plus dans la course
Soif d’un salam aux anciens, de raviver leur valeur
D’esquiver mon malheur, de mettre mon vague à l’âme en chien
Soif de me permettre sans frein d’arriver à mes fins
Sans me compromettre enfin, ne pas me priver d’un refrain

(k-teb)
J’ai comme une soif de liberté, pouvoir enfin m’évader
Brisons les règles qu’ils ont dressées
J’ai soif de voir enfin mes rêves devenir réalité
Ouais j’ai comme une soif de liberté, pouvoir enfin m’exprimer
Marre qu’ils nous disent comment penser
J’ai simplement comme une soif d’authenticité

Les autres musiques de Faycal