Paroles de Conscrits (les)

Chansons D'avant 1914

pochette album Conscrits (les)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Conscrits (les)

1. on tire au sort de par la loi ;
Que ce soit pour la république
Pour la badingue ou pour le roi
On s'y soumet et sans réplique.
On s'y soumet et cependant,
C'est du chagrin pour père et mère ;
Pour les bons vieux c'est la misère …
Et les conscrits s'en vont chantant !

2. vous ne vous souvenez donc pas
Des tristes jours de votre enfance,
Où le père, rentrant bien las,
Vous racontait son existence ;
Où la famille en l'écoutant,
Sans sou ni maille en plein décembre,
Pleurait dans un coin de la chambre …
Et les conscrits s'en vont chantant !

3. vous n'aimez donc pas les bons vieux
Qui, pour vous donner la becquée,
Ont travaillé comme des gueux
Et dont la vie est disloquée ?

Oubliez-vous qu'en les quittant
Vous voilà gibier de caserne,
Avec du plomb dans la giberne ? …
Et les conscrits s'en vont chantant !

4. avec un fusil dans la main,
Du plomb pour tuer père et mère
Quand, sans travail, manquant de pain
Les ouvriers crieront misère ! …
Ils le savent, et cependant,
Ils ont la gloriole en tête …
Toute la famille est en fête …
Et les conscrits s'en vont chantant !

5. enrubannés et tout fleuris
Comme pour un jour de kermesse,
Parés de leurs plus beaux habits,
Ils vont enterrer leur jeunesse
Et pourtant, ce qui les attend
Au moindre cas d'indiscipline
C'est biribi, la capaudine …
Et les conscrits s'en vont chantant !

Les autres musiques de Chansons D'avant 1914