Paroles de Constantinople

Alibert

pochette album Constantinople
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Constantinople

En turquie, tout s'est transformé
Ils ont supprimé
Toute l'armée
De leurs bien-aimées...
Ils auraient bien pu, dieu merci !
Supprimer aussi
Le nom d' leur ville
Si difficile
Constantinople, ça n'a l'air de rien
Mais pour l'épeler, y a pas moyen

Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Constantinople
C'est aussi facile à prononcer
Que votre a.b.c.
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Ouvrez la bouche, fermez les yeux
Redites-le-me-le
Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e. !

Les jeunes turcs ont décrété
De ne plus porter
De fez sur la tête
Ça les embête !
Tous les eunuques ont disparu
Ça ne se fait plus,
Les femmes voilées
S'en sont allées !
Seule, constantinople garde son nom
Sans doute pour la prononciation

Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Constantinople
C'est aussi facile à prononcer
Que votre a.b.c.
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Ouvrez la bouche, fermez les yeux
Redites-le-me-le
Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e. !

On voit des gens à la hauteur
Qui savent par cœur
Et qui débitent
Vite, très vite
Des poèmes de paul valéry
Ou comme inaudi
Qui vous déchiffrent
Un tas de chiffres,
Pour constantinople, ils sont rouillés
Ils ne peuvent pas l' dire sans bafouiller !

Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Constantinople
C'est aussi facile à prononcer
Que votre a.b.c.
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Ouvrez la bouche, fermez les yeux
Redites-le-me-le
Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e. !

J' suis sûr, madame, qu'on arrivera
Votre langue est déjà là
Plus étudiée
Mieux déliée
Articulez d'abord doucement
Serrez pas les dents
Faut s' mettre en peine
Avant qu'ça n' vienne !
Vous finirez bien par l'accrocher
Répétez avant de vous coucher

Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Constantinople
C'est aussi facile à prononcer
Que votre a.b.c.
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e.
Ouvrez la bouche, fermez les yeux
Redites-le-me-le
Constantinople !
C.o.n.s.t.a.n.t.i.n.o.p.l.e. !

Les autres musiques de Alibert