Paroles de Corps

Joncha

pochette album Corps
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Corps

À l'ouest de mon corps, les murailles tombent
Ils nous reste quelques ongles pour creuser ma tombe
Nos chopes sont sales, comme nos soupirs
Les griffures sur mon dos nu me vont à ravir
Les fauves ont eu le nord, le sud est un empire
Qui te donne du souffle, je vois tes joues rosir
Et sur le bord de tes lèvres j'entends rire les mots
Qui se lancent comme ils s'achèvent, profonds et beaux

Reste et délivre-moi
Des délices jetées à tes proies

Achève et délie-moi
Des saveurs brisées en éclats tranchants

À l'est de nos souffles liés par le thème
D'une mélopée bruyante, d'une contrepointique nouvelle
L'amour s'élève comme un chant de sirènes
Sur un champ de bataille fait de peaux et d'haleines
L'extase s'élance, une chevauchée haletante
Les croyances passées s'effondrent dans nos temples
Les rires s'emparent de nous, c'est les démons du vacarme
C'est la vie, c'est le tout qui a repris les armes

Les autres musiques de Joncha