Paroles de Cou couche panier

Jacqueline Boyer

pochette album Cou couche panier
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Cou couche panier
Clip vidéo

Un gentil poète
Le cœur à la fête
Dans les pâquerettes
Rimait jour et nuit.
Il cherchait la gloire
Sans vraiment y croire
Il l’eut c’est bizarre
Parc’qu’il écrivit :

Cou-couch’panier
Papatt’s en rond-ond
Les yeux fermés-és
On fait ron-ron…
Cou-couch’panier
Papatt’s en rond
Pour bien rêver
C’est ça qu’est bon…

Dans chaque gazette
Il eut la vedette
Et fortune faite
S’offrit un bateau
Croisant d’île en île
C’est vers les antilles
Qu’il voguait tranquille
Car au fil de l’eau :

Cou-couch’panier
Papatt’s en rond
Les yeux fermés
On fait ron-ron…
Cou-couch’panier
Papatt’s en rond
Pour bien rêver
C’est ça qu’est bon…

Une fille brune
N’ayant pour costume
Qu’un collier de lune
Lui donna son cœur
Le soir du mariage
Tout le voisinage
Courut sur la plage
Leur chanter en cœur :

Cou-couch’panier
Papatt’s en rond
Les yeux fermés
On fait ron-ron…
Cou-couch’panier
Papatt’s en rond
Pour bien rêver
C’est ça qu’est bon…

Depuis sur la grève
Ils s’aiment sans trêve
Vivant un beau rêve
Bercés par les flots
Et cœur à la fête
Un gentil poète
Fou de joie répète
Tout près d’un berceau :

Cou-couch’panier
Papatt’s en rond
Panier d’osier
Et p’tits chatons
Cou-couch’panier
Papatt’s en rond
Petit enfant et berceau blanc

Les autres musiques de Jacqueline Boyer