Paroles de D'apollinaire

François Morel

pochette album D'apollinaire
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour D'apollinaire

Tu lis d'apollinaire
Les poèmes à lou
Dans le jardin le lierre
Envahit presque tout
Sous la table de pierre
S'est endormi patou
Un vieux chien débonnaire
Qui a creusé son trou
Une source d'eau claire
A réveillé pour nous
Les secrets de la terre
Mémoire de cailloux
Tu lis d'apollinaire
Les poèmes à lou
Tu remplis la théière
En disant des mots doux
Il ne se passe rien
Presque rien
Il ne se passe rien
Trois fois rien
Tu lis d'apollinaire

Les poèmes à lou
Qui préfère à la guerre
Les mots d'un amour fou
Le monde est en colère
La violence partout
Une brise légère
Fat chanter les bambous
Atmosphère atmosphère
D'un dimanche au mois d'août
La radio de grand-père
Quelque part loin de tout
Dit qu'on se désespère
A la porte saint cloud
Tu lis d'apollinaire
Les poèmes à lou
J'hésite entre un faugères
Et un petit anjou
Il ne se passe rien
Presque rien
Il ne se passe rien
Trois fois rien

Les autres musiques de François Morel