Paroles de Danton

Michel Sardou

pochette album Danton
Voir sur Itunes

Date de parution : 01/01/2004

Durée : 0:05:

Style : Pop



sonnerie téléphone portable pour Danton

Citoyen quel est ton nom ?
Danton.
Hey danton !

L'œuvre de la révolution française, citoyens,
Quand tout ira très bien, tiens :
En 1973,
Quand tout ira très bien,
Quand le peuple devenu sage,
Aura bâti son paysage
Et fait de la france un jardin,
L'œuvre de la révolution française,
Dans les années 73,
Débordera nos religions.

Citoyen quel est ton nom ?
Danton.

Ne sombrez pas dans le délire, citoyens.
Les révolutions engendrent l'empire, tiens :
A trop purifier la nation,
Vous mettrez ma révolution
Entre les mains d'un militaire
Qui fera sauter sabre au clair
Les remparts de vos illusions.
Il s'appropriera nos victoires
Et identifiera son nom
A se briser par vos déboires.

Citoyen quel est ton nom ?
Danton, danton, danton.

Les pauvres ont besoin de l'église.
C'est un peu là  qu'ils sont humains.
Brûler leur dieu est la bêtise
Qu'ont déjà  commis les romains.
Ils ont toujours, dans leur malheur,
La certitude d'un sauveur.
Laissez les croire à  leur vision
Chassez de nous ce robespierre,
Rongé de haine et de colère,
Cet impuissant fou d'ambition,
Cet impuissant fou d'ambition.

Citoyen quel est ton nom ?
J't'ai déjà  dit : danton.

Ne cédez pas à  la terreur, citoyens.
Laissez vivre les innocents, tiens :
N'abreuvez pas les dictateurs

Qui demain boiront votre sang.
Président laisse-moi parler.
Toi aussi je veux te sauver.
Tu te prépares un avenir
Où les chiens de la convention,
A leur tour, seront les martyrs
D'une contre-révolution.

Danton.

Je n'ai jamais eu peur de rien, citoyens.
Et je n'ai pas peur de ces chiens : tiens
Qui s'acharnent à  mordre la main
Qui leur a montré le chemin.
Ils ont peur ils aboient de loin.
Tu te caches, maximilien.
Quant à  toi, tribunal pourri,
Tu m'assassines la patrie.
C'est pour l'honneur de tout un peuple
Que danton te crache à  la gueule.

Citoyen quel est ton nom ?
Danton, danton, danton.

Je n'ai pas eu d'autre ambition
Que le bonheur de la nation
Et pas d'autre cupidité
Que de paix et de liberté.
Louis capet m'aurait-il payé
Pour l'avoir fait guillotiner,
Et mirabeau et dumourier...

La vraie révolution française,
Malgré les fous du comité,
C'est ma révolution française,
Et c'est moi qui l'ai inventée.

Citoyen quel est ton nom ?
Danton ! tu es sourd ou quoi ?

C'est votre père que l'on tue, citoyens.
On a peur de la vérité, tiens :
L'incorruptible est corrompu.
C'est de lui qu'il faut vous laver
Mais l'histoire le jugera
Et c'est mon nom qui restera.
Dans les écoles de demain,
Au seul mot de révolution :
Les enfants lèveront leur main :

Les autres musiques de Michel Sardou