Paroles de De fraîches colères

Lézard Martien

pochette album De fraîches colères
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour De fraîches colères

Un moment qu’on s’était collé au ras du sol
Fatigué de rien foutre et de saigner du cœur
Traînant la nostalgie des années colargol
Entre la peur du vide et l’avis du docteur

C’était un jour de plus à se faire balloter sur un vieux continent

Parfois des gens debout vendaient leur influence
Nous jetaient des bons points qu’il nous fallait ranger
On nous donnait le rythme et le pouls de la france
Nous indiquait : « ne respirez pas, respirez »

C’était un jour de plus à se faire balader sur un vieux continent
On a toujours été réglos y’a pas de raison
Qu’ça continue tout le temps

C’est un temps de fraîches colères

C’est un temps de fraîches colères
C’est un temps de fraîches colères
C’est un temps de fraîches colères

On vivait sans excès nos destins de bémols
Dans ces petits paris que sont chaque cité
Fréquentant les salons des provinciaux people
En attendant les heures où l’on peut picoler

C’était un jour de plus à se faire balayer sur un vieux continent
On a toujours été réglos y’a pas de raison
Qu’ça continue tout le temps

C’est un temps de fraîches colères
C’est un temps de fraîches colères
C’est un temps de fraîches colères
C’est un temps de fraîches colères

Les autres musiques de Lézard Martien